L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 21 août 2019
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->    
 

Sourd, muet et dessinateur
Louis Cuvreau   Jérôme Guerrand-hermès   Hubert de Watrigant   Bénédicte Ottinger   René Princeteau, l'éloquence de la main
Somogy 2001 /  25.95 € - 169.97 ffr. / 111 pages
ISBN : ISBN 2-85065-490-7
FORMAT : 25 cm x 25 cm
Imprimer

Né à Libourne, Princeteau gagne vite ses qualités de virtuose dans l’art
de représenter les scènes de chasse ou les chevaux de course. Ses
dessins déclinent les différentes sources d’inspiration du peintre : les
militaires, la chasse aux chiens courants, le bestiaire, les portraits et les
caricatures, la vie rurale. Avec ses pièces étonnantes comme ce
Veneur à tête de sanglier caractéristique des scènes amusantes
croquées par l’artiste. Pastels, mines de plomb, fusains et plumes
mettent en évidence sa facilité à adapter une technique à un thème
donné. Les paysages illustrent une grande liberté de facture associée
soit au romantisme, dans Paysage hivernal avec soleil couchant,
soit à l’impressionnisme, dans les Études de meules de foin. Des
rapprochements éloquents sont rendus possibles par la mise en page.
Si la feuille très achevée du Veneur en tenue rouge à cheval sonnant,
veneur à cheval de dos s’éloignant
s’oppose au rapide croquis du
Valet et ses chiens au trait, la recherche du mouvement est bien
commune aux deux. De même, le tirage albuminé de cet Attelage de
bœufs à l’étable avec un bouvier et Princeteau
coïncide avec l’étude
des Deux bœufs tirant une charrette sur une feuille d'écriture.
La première partie de l’ouvrage est consacrée à la biographie de l’artiste :
ses relations avec la famille Toulouse-Lautrec, ses difficultés scolaires et
sa prédilection pour la sculpture. C’est lors d’un séjour à la pension
parisienne Valade que l’artiste découvre cette passion qui lui permet de
« faire le tour de (son) sujet et l’observer sur toutes les faces tandis
qu’il n’en est pas de même d’une toile
». Des citations ponctuent le
texte de certains détails comme son désir de rejoindre l’artillerie durant la
guerre 1870 en évoquant l’avantage de sa surdité qui « ne lui
permettait pas d’entendre le signal de la retraite
». Si le portrait
équestre du président Mac-Mahon n’a abouti qu’à un « bon homme un
peu blanc
», le tout Paris se pressait dans son atelier pour lui passer
commande. Le baron Schickler lui fait peindre son étalon Le Sancy et sa
pouliche Semendria. La production graphique de l’artiste est également
analysée, ses spécificités, sa manière de travailler et la difficulté de
datation des feuilles qui superposent les dessins et multiplient les
reprises. Si on ne peut qu’admettre la fraîcheur et la qualité des
reproductions, on reprochera une présentation sans originalité dans
laquelle les feuilles fanées par le temps ne sont pas mises en valeur.
L’ouvrage a le mérite de faire découvrir le talent de cet artiste qui a su,
malgré son handicap, exprimer le son de la trompe et les aboiements
des chiens.


Stéphanie Magalhaes  Sélectionné par ArtAujourdhui.com
( Mis en ligne le 18/01/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd