L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 30 novembre 2022
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->    
 

La BNF de long en large
Bruno Blasselle   Bibliothèque nationale de France
Esprit du lieu 2002 /  5,80 € - 37.99 ffr. / 64 pages
ISBN : 2866560281 X
FORMAT : 11 x 16,5
Imprimer

La BNF n’a aujourd’hui plus rien à voir avec la «Librairie» de Charles V de
la fin du 14e siècle. Les 64 pages du livret de Bruno Blasselle retracent
l’historique de cette institution vieille de plus de cinq siècles. De la
naissance de la collection savante, riche de près d’un millier de livres aux
onze millions d’imprimés conservés sur le site François-Mitterrand,
l’ouvrage explique et analyse l’évolution de la Bibliothèque nationale
depuis sa création jusqu’à son fonctionnement actuel. Le lecteur
trouvera des renseignements sur l’origine des différents départements,
le rôle joué par le dépôt légal ainsi que l’importance des classements. Il
est intéressant d’apprendre que les ouvrages étaient consultables par
les lettrés ou les curieux mais ne pouvaient être empruntées que par
certains privilégiés. Du palais du Louvre, les collections gagnent l’ancien
palais de Richelieu, au nord du Palais-Royal, en 1720. Le manque de
place devient vite un problème majeur auquel de nombreux architectes
semblent vouloir répondre à l’exemple du Projet d’agrandissement de
la bibliothèque du Roi
de Louis-Étienne Boullée en 1785. Ce dessin
utopique présente des similitudes avec l’actuelle salle Labrouste.

L’historique des bâtiments de la Bibliothèque nationale reste le point fort
de l’ouvrage. Au Second Empire, le chantier d’agrandissement est confié
à Henri Labrouste (1854). La réalisation de la salle de lecture éclairée
par des coupoles et soutenue par des colonnettes métalliques demeure
aujourd’hui encore l’emblème de la bibliothèque. Aujourd’hui, seuls les
départements des manuscrits, de la musique, des estampes, des plans
et des monnaies demeurent sur le site de Richelieu. Le lecteur sera
surpris d’apprendre la présence du plus ancien livre du monde, le
Papyrus Prisse de Thèbes (2000 avant J.-C.) dans ces lieux. Si les
écrits sont clairs et succins, une large place est accordée aux illustrations
: plans d’époque, estampes, enluminures ou photographies.

L'extension de la BNF sur le site Tolbiac reste le principal sujet d'étude de
cet ouvrage. Les vues des différentes phases de travaux, les projets
présentés au concours de février 1989, l’aménagement des réserves, les
matériaux utilisés sont largement décrits. Son architecte, Dominique
Perrault, à l'origine de la médiathèque de Venissieux est également
connu pour son côté sourcillieux sur les droits à l'image. Les problèmes
survenus dans le domaine de la conservation des livres ont suscité de
nombreux débats et un surcoût dans l'application de panneaux
protecteurs. Les détails du déménagement y sont expliqués et illustrés.
Les dernières pages décrivent des conditions de travail agréables : un
jardin intérieur aux essences variées, une lumière abondante, un décor
recherché associant béton, bois, métal aux fresques de Gérard Garouste
et aux sculptures de Louise Bourgeois. Tout cela à un coût...


Stéphanie Magalhaes  Sélectionné par ArtAujourdhui.com
( Mis en ligne le 19/04/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd