L'actualité du livre Mardi 25 juin 2024
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->    
 

Fnac au masculin
Ann HINDRY   Art contemporain
Editions du Chêne 2001 /  35 € - 229.25 ffr. / 256 pages
ISBN : 2.84277.377.3
FORMAT : 28 x 22,6
Imprimer

Dans une volonté de mise en visibilité de son action, le Fnac, qui ne
possède aucun espace d’exposition en propre, a présenté récemment au
musée de Grenoble une partie des œuvres acquises ces quinze
dernières années. Cette initiative a des précédents : au cours des
années 1990, trois expositions, à La Défense, au Magasin de Grenoble et
à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, ont rendu compte auprès
du public de la politique menée par l’institution. L’histoire du Fnac est
synthétisée par Ann Hindry : créé dans sa forme actuelle, au début des
années 1980, il est en fait l’héritier du «Dépôt de l’Etat», institution qui
date de la Révolution française. Cet ancêtre était investi de la double
mission d’achat aux jeunes artistes et de soutien financier aux artistes en
difficulté. L'évolution vers le Fnac actuel se fait en plusieurs étapes.

L'après-guerre constitue un tournant décisif, avec l’ouverture des
inspecteurs et de la commission d’achats des œuvres à la création
contemporaine, en dehors du circuit fermé des salons officiels. Les
personnalités de Jean Cassou, Jean Zay, Georges Huisman et Georges
Salles ont été déterminantes pour la collaboration entre l’Etat et les gens
de musées. André Malraux, nommé ministre de la Culture en 1959,
confirme ce soutien à la scène contemporaine. En 1961, est fondé le
Service de la création artistique, dirigé par Bernard Anthonioz. Il est
chargé d’harmoniser les services d’aide à la production artistique. Six
ans plus tard, le même Malraux, aidé de Gaëtan Picon, crée le Centre
national d’art contemporain, initiateur d’expositions et d’échanges
européens. En 1976, le Fnac voit sa mission confirmée, mais ce n’est
qu’en 1981, avec la nomination de Jack Lang au ministère de la Culture,
que des moyens conséquents lui sont alloués. En trois ans, le budget
d’acquisitions triple. Ann Hindry ne s’interdit pas de poser ici les
questions qui s’imposent après vingt ans de fonctionnement. A l’origine,
l’institution n’avait pas pour but la constitution d’une collection. La visée
était autre : il s’agissait d’acquérir des œuvres sans fil conducteur entre
elles. Il semble qu’aujourd’hui la politique soit différente. Si le suivi des
jeunes artistes demeure d’actualité, la constitution d’ensembles
possédant une cohérence historique et de corpus d’artistes importants
sont devenues des priorités. La définition du Fnac s’achemine donc de
plus en plus vers celle de la collection.

Depuis 1985, 12 500 œuvres ont été acquises, dont seulement 200 ont
été ici retenues. Dans un classement alphabétique, chacune se voit
consacrer une page. Etant donné la pluralité de la mission qui a été
confiée au Fnac, tous les domaines de la création artistique
contemporaine trouvent ici leur place, du design à la photographie en
passant par ce que l’on nomme «les arts plastiques» et la mode. La
sélection rend compte du principe de répartition des acquisitions, qui
sont pour moitié destinées aux artistes vivant en France et, pour l’autre, à
ceux vivant à l’étranger. Chaque œuvre est accompagnée d’un court texte,
souvent écrit par des inspecteurs à la création, suivant leur spécialité.
Efficaces, ils replacent l’œuvre dans la carrière de l’artiste et en analysent
la pertinence ainsi que la portée historique et esthétique. Au-delà du bilan
de l’activité du Fnac, cet ouvrage nous livre, sur le mode de la
compilation, un panorama certes partiel mais néanmoins significatif de la
scène artistique contemporaine.


Raphaëlle Stopin  Sélectionné par ArtAujourdhui.com
( Mis en ligne le 16/05/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd