L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 30 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Architecture & Design  
 

Ma maison... est en carton...
Olivier Leblois   Carton - Mobilier, éco-design, architecture
Parenthèses 2008 /  32 € - 209.6 ffr. / 127 pages
ISBN : 978-2-86364-186-6
FORMAT : 24cm x 28cm

L'auteur du compte rendu : Béatrice Brengues a une formation d'historienne de l'art, elle s'intéresse aux arts décoratifs du XXe siècle et poursuit des recherches sur le sculpteur Joachim Costa. Elle travaille parallèlement à Drouot chez un commissaire priseur.
Imprimer

Remuer les idées reçues semble être le propos d’Olivier Leblois dans ce livre. Il nous montre, preuve à l’appui, que l’on peut aujourd’hui habiter dans du carton. Il faudrait mettre à jour la comptine où l’on fredonnait que le facteur se cassait le bout du nez dans une maison en carton avec des escaliers en papier. Grâce aux expérimentations des inventeurs, des architectes, des industriels, il est désormais possible de construire avec ce matériau à la fois très ancien et très nouveau, de manière durable.

Entre un livre d’art, un manuel et un catalogue, ce livre s’affirme comme hétérogène. Il n’est d’ailleurs pas organisé en chapitre mais en livres : Livre premier - La matériau carton ; Livre second - Construire avec du carton ; Livre troisième - Monographies ; Livre quatrième - La famille carton. C’est là tout le ton du livre, renforcé par un graphisme bricolo ou atelier d’inventeur bordélique qui mélange photo d’archive ou de promotion de tous les genres, dessins industriels ou à main levée chevauchant des plans de couleurs différentes. En essayant de donner un aperçu général, l’auteur morcelle sa connaissance visiblement poussée du carton et de son histoire, dans des articles courts assaisonnés d’anecdotes et petites histoires. Pédagogique, sûrement, mais pas très scientifique.

Nous nous attarderons sur le Livres troisième consacré aux monographies d’architectes, designers et créateurs qui ont travaillé le carton. Il constitue une synthèse inédite sur des créations méconnues que l’on voit ici évoluer des années 50 à nos jours, portées par des motivations écologiques, démocratiques, expérimentales. On voit apparaître par ordre chronologique Buckminster Fuller, qui fait figure de patriarche dans l’habitat en carton, tant ses recherches architectoniques sur la structure dans les années 50 influencent encore tous ceux qui veulent pousser les limites constructives du carton, à l’instar de l’architecte Shigeru Ban dont l’habitat d’urgence conçu en tubes de carton après le séisme de Kobe en 1995 a fait date.

On passe ensuite aux créations pop de Peter Murdoch dont la chaise à pois Spotty de 1963 est incontournable dans les expositions de design, et Bernard Holdaway, Riki Watanabe ou Peter Raacke qui s’efforcent d’inventer un mobilier populaire pour les jeunes avec des formes nouvelles, suivi d’un vrai succès commercial. En France, Claude Courtecuisse, Jean-Louis Avril et Guy Rottier créent également leur collection de mobilier en carton à la fin des années 60. Autour des années 80, Vincent Geoffoy-Dechaume et sa marque Cartage et Hans-Peter Stange comme Olivier Leblois lui-même, rationalisent les formes par pliage et emboîtage pour des créations assez massives qui osent garder leur fini papier craft en revendiquant leur coté écolo et économe.

Parmi les créations contemporaines, on remarque le fauteuil Honey Pop de Tokujin Yoshioka, fabriqué dans un fin papier blanc à structure en nid d’abeille à la manière d’un lampion de kermesse, sa fragilité en fait sa poésie et rappelle les expérimentations de Franck Gehry dans les années 70.


Béatrice Brengues
( Mis en ligne le 07/10/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd