L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 22 août 2018
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Photographie  
 
Dossier PARIS
Sous le ciel de Paris
Paris et la photographie
Paris au XVIIIe siècle
Un Parisien à travers Paris
I hate Paris
Violences et passions dans le Paris de la Renaissance
Paris pour mémoire
Vivre à Paris de la Restauration à la Belle Epoque
Les Cocottes. Reines du Paris 1900
Histoire insolite des cafés parisiens
Louvre secret et insolite
Paris, Avant Après
Une histoire de Paris par ceux qui l'ont fait
Quel maire pour Paris ?
Le Piéton du Grand Paris
Le Monde à Paris
Paris, La forme d’une ville
Paris et ses grands monuments en 3 D
Paris, Restaurants d’antan et de toujours
Atlas du crime à Paris du Moyen-âge à nos jours
Paris promenades au bord de l’eau
Huit quartiers de roture
Saint-Germain-des-Prés
Les Plus beaux panoramas de Paris
Le Carreau du Temple
Paris en latin / Legenda est Lutetia
Curiosités du Paris haussmannien
Les Halles de Paris et leur quartier
Paris dans la collaboration
Mémoire des rues. Paris 6e arrondissement
Un peu de Paris
Le Paris arabe
Place des Victoires
Les Douze heures noires
Balades littéraires dans Paris
Paris 1200
Regard d'un Parisien sur la Commune
Paris d'église en église
Les Maux & les soins
Paris 1900
Nous irons chanter sur vos tombes
Haussmann
Haussmann le Grand
Les Grands Boulevards
Les Ponts de Paris
La Ville promise
Pays parisiens
Le carnaval des Halles
Henri d’orléans, comte de Paris (1908-1999)
La Trace du fleuve
Napoléon III contre Haussmann ?
Mémoires
Histoire politique de Paris au XXe siècle

D'un siècle à l'autre : la metamorphose d'une capitale
Patrice de  Moncan   Paris, Avant Après - 19e siècle / 21e siècle
Mécène (Les Editions du) 2010 /  45 € - 294.75 ffr. / 452 pages
ISBN : 978-2-358-96007-6
FORMAT : 23,2cm x 31cm
Imprimer

Du 4 au 24 février 2011, l’Académie d’Architecture de Paris a présenté une collection des photos en noir et blanc de Paris par Charles Marville, prises entre 1858 et 1878 et accompagnées de photos d’aujourd’hui, par l’équipe de l’historien de Paris, écrivain et commissaire de l’événement, Patrice de Moncan. L’objectif de ce dernier était de recréer précisément, avec les mêmes angles de vue, les clichés de Marville. Cent cinquante années ont passé depuis que Marville a commencé à photographier la ville, et cet intervalle est important pour Patrice de Moncan. Ces photos de Marville montrent non seulement un Paris révolu, immortalisant une ville qui n’existe plus, mais, par le contraste créé avec leurs pendants contemporains, elles indiquent aussi les transformations opérées par le baron Haussmann.

Organisé avec le concours de BNP Paribas Real Estate, l’exposition s'est tenue place des Vosges à Paris, un lieu lui-même fort d’une histoire parisienne riche. Dans un face-à-face photographique, l’exposition présentait une sélection de 50 agrandissements de clichés de Marville, juxtaposés à 50 photos prises entre 2009 et 2010.

Dans les photos de Marville, la ville conserve encore sa structure médiévale, avec ses rues pavées, étroites, tortueuses et entrelacées, ses immeubles exigus et délabrés. Mais c’est dans les photos d’aujourd’hui, arrondissement par arrondissement, que l’on est frappé par les bouleversements des percements des rues, de la destruction des immeubles, de l’invasion de l’asphalte, aboutissant aux grands boulevards et aux espaces verts contemporains. La reconstruction de Haussmann a donné à Paris sa perspective contemporaine rectiligne.

Accompagnant l’exposition, le catalogue Paris Avant Après. 19e siècle 20e siècle vient d’être publié aux éditions du Mécène. Un livre de 452 pages avec 720 photos, qui suit un ordre chronologique et géographique, par arrondissement, avec également des cartes d’avant et après la rénovation haussmannienne. Patrice de Moncan fournit une quantité abondante d’informations sur les lieux, les rues et les monuments. Le livre montre, par exemple, la reconstruction de l'Hôtel de Ville après l'incendie de la Commune. Marville ne photographie pas l'Hôtel de Ville totalement reconstruit, donnant au public un nouveau point de vue sur un lieu chargé d'histoire, ici encore dans ses échafaudages. La photographie de Marville manifeste également le déplacement de lieux comme l'Hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de la capitale. L'édifice était placé sur la rive sud de l'Île de la Cité, bloquant la vue depuis la rive gauche de la Seine sur Notre-Dame. Dans la photo de Marville, on peut seulement voir dépasser les deux tours de la cathédrale alors que dans la photo d'aujourd'hui, la perspective s'ouvre sur le monument. Certains axes de la capitale sont méconnaissables d'une époque à l'autre, comme le boulevard Saint-Marcel, l'avenue des Gobelins ou le boulevard Arago. Dans l'objectif de Marville, certains quartiers étonnent et détonent par leurs ambiances villageoises et provinciales, vétustes et sereins. Ces photos, belles et surprenantes, font mieux sentir la métamorphose de la ville et le passage vers la modernité.

Mais quand on observe de près ces photos, les similarités entre le passé et le présent émergent aussi avec, par exemple, la publicité sur les murs des immeubles, présentent alors, omniprésente aujourd'hui. Il y a des indices des plans à venir dans les photos de Marville et des traces du passé subsistent dans les photos d’aujourd’hui. Grande différence par contre entre les deux mondes : la présence de passants dans les photos d’aujourd’hui. Pour la plupart, les photos de Marville sont vides de piétons. Sans doute parce que la préférence de Marville allait aux lieux plus qu'aux personnes et que, photographe officiel de la ville, il eut les moyens de débarrasser ses champs de tout intrus. Ce sont surtout les contraintes technologiques de l’époque qui l'expliquent : impossible de capturer l'instant ; le temps d'exposition était trop long et tout passant aurait fini sur le papier en ombre fugace. De Moncan, parfois, peine à retrouver exactement les mêmes angles que ceux de Marville : ces photos montrent les changements. Mais ces changements, parfois, sont tels que le point de vue identique n'est même plus possible.

Le projet contemporain est intéressant et pertinent, même si d'autres avaient eu l'idée avant le présent ouvrage. Il permet au public de découvrir l’œuvre du photographe officiel de Paris, Charles Marville, souvent négligé ou éclipsé par ses contemporains. De Moncan offre l'opportunité de comprendre comment la ville est devenue ce qu’elle est aujourd’hui. Ce projet pose aussi la question de Haussmann - Héros ? Vilain ? Destructeur de Paris ? – et de son projet urbain – succès ou échec ? Ces clichés anciens réveillent une certaine nostalgie pour le vieux Paris, mais on ne peut pas nier que, forts d’une technologie moderne, les travaux d’Haussmann ont donné à la ville son dynamisme économique et social contemporain.

Le catalogue dépeint cette grande mutation de la ville, éclairant les différentes étapes de sa transformation : avant, pendant et après. Paris Avant Après. 19e siècle 20e siècle s'adresse ainsi aux amoureux de la ville, fascinés par son histoire... et sa géographie.


Christy Dentler
( Mis en ligne le 04/03/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Paris et son double
       de Charles Marville , Rémy Castan
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd