L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 4 mars 2024
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Photographie  
 

Les stigmates des combats
Frédéric Hermann   Fabienne Tisserand   Voyage au pays du souvenir, 1914-1918 - les traces de la Première Guerre mondiale, des Flandres à l'Alsace
Renaissance du livre - Les beaux livres du patrimoine 2003 /  45 € - 294.75 ffr. / 272 pages
ISBN : 2-8046-0821-2
FORMAT : 26x32 cm

L'auteur du compte rendu: Agrégé et docteur en histoire, Jean-Noël Grandhomme est l'auteur d'une thèse, "Le Général Berthelot et l'action de la France en Roumanie et en Russie méridionale, 1916-1918" (SHAT, 1999). Il est actuellement PRAG en histoire contemporaine à l'université "Marc Bloch" Strasbourg II.
Imprimer

Cinquante-deux mois d’une guerre caractérisée par une débauche inouïe de matériel de destruction ont marqué à jamais les terres de Belgique et de France. C’est à un pèlerinage le long de l’ancienne ligne de front, à la recherche des traces commémoratives de cette tragédie européenne, que nous convient le photographe Frédéric Hermann et Fabienne Tisserand, ancienne ingénieur en aménagement du territoire devenue journaliste et écrivain.

Des Flandres à l’Alsace les paysages portent encore les stigmates des combats qui s’y déroulèrent voici près de quatre-vingt-dix ans maintenant, et surtout ont vu fleurir et se perpétuer d’innombrables lieux de mémoire : cimetières déserts dans la brume automnale ou pleins de monde les jours de commémoration, comme le Memorial Day ou le 11 novembre ; impressionnants monuments britanniques et belges des plaines de Flandre, qui perpétuent aussi la participation des Dominions à la lutte (ainsi le Canadian Forces Memorial de Sint-Julian) ; forêt de tombes de Notre-Dame de Lorette et mémorial de Vimy, lieux des plus féroces combats des collines d’Artois ; caribou du parc commémoratif de Terre-Neuve à Beaumont-Hamel (Somme) ; monument des Basques sur le Chemin des Dames, non loin du musée de la Caverne du Dragon ; nécropoles immenses et stèles isolées ; pyramide de la ferme de Navarin ; ossuaire de Verdun ; croix blanche de l’écrivain Alain-Fournier aux Eparges ; champs de neige et de mort du Linge et des autres hauts lieux des Vosges… L’extrême diversité des étapes du souvenir recouvre une seule et même réalité : la mort de masse de millions de jeunes gens dans un combat fratricide.

Contrairement à l’ouvrage de J. S. Cartier, Traces de la Grande Guerre, paru chez Marval en 1994, cet album s’attache bien davantage aux édifices construits par les survivants et les familles des tués qu’aux vestiges des combattants et des combats eux-mêmes. Les deux ouvrages apparaissent ainsi tout à fait complémentaires, celui de F. Hermann et F. Tisserand mettant bien davantage l’accent sur la pérennisation du souvenir par les jeunes générations et sur le regain d’intérêt actuel pour cette période. Mariant la couleur et le noir et blanc, les plans larges et la photographie de détail, il nous offre un panorama complet de cette immense ligne de feu devenue aujourd’hui un lien qui unit les Européens dans un même désir de dépasser les antagonismes d’hier.


Jean-Noël Grandhomme
( Mis en ligne le 20/02/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Chemin des Dames
       de Denis Defente , collectif
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd