L'actualité du livre Lundi 20 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Photographie  
 

Icône pure
Anne Bleuzen   Helmut Newton   Wayne Maser   Peter Lindbergh   Madonna
K&B 2005 /  39.90 € - 261.35 ffr. / 144 pages
ISBN : 2915957037
FORMAT : 28 x 34 cm

Anne Bleuzen collabore à Parutions.com
Imprimer

Si le mot « star » n’était pas aussi dévoyé qu’il l’est devenu aujourd’hui, on pourrait dire que Madonna est une star… mais voilà, à l’heure où l’académisme affadit tout, il est bon de trouver autre chose : « icône » vient immédiatement à l’esprit, concernant une artiste dont la carrière, depuis vingt ans, ne semble jamais se ralentir. Peut-être reconnaît-on les grands artistes à ce qu’ils traversent les générations sans s’y égarer, auquel cas on peut légitimement tisser un lien entre les fans de Like a virgin et ceux de Confessions on a dancefloor. De même aussi distingue-t-on les grands artistes à leurs innombrables copies : Madonna pourrait constituer des armées avec les wannabes, Britney et autres chanteuses qui l’ont plagiée, reprenant ses looks, ses tempos, ses pas, ses provocations. Un modèle ? Elle aura survécu à Michael Jackson, l’autre icône née dans les années 80, enterré Oasis, vu tomber Public Enemy et autres boys bands dans l’oubli, assisté à l’explosion en vol de Nirvana… S’il n’en reste qu’une !...

Pourquoi consacrer un nouvel ouvrage à Madonna ? Parce qu’elle est à l’origine d’un revival ABBA ? Certes, et ce serait presque suffisant, mais ce n’est pas tout. Tout simplement parce que nombre d’entre nous ont grandi avec elle, qu’elle fait un peu partie de la famille, que ses chansons viennent immédiatement à l’esprit et que depuis son premier clip, on ne regarde plus un crucifix de la même manière. Avec Madonna, Anne Bleuzen, journaliste et fan de la première heure, livre une biographie à la fois très personnelle et très érudite. Il faut certes se méfier d’une biographie de fan, hagiographie à peine déguisée… mais si Anne Bleuzen est une fan, c’est une fan mûre, livrant un ouvrage riche, élaboré, en sympathie avec son sujet, tout en gardant la tête froide et le sens critique face à un artifice séduisant. Car la madone – toute icône rock qu’elle soit – est aussi à la fois une excellente business girl – une material girl très à l’aise dans un material world - qui a su construire sa propre image, complexe et même déroutante, autant qu’un magnifique produit marketing. De l’album Like a virgin, dédicacé « à toutes les vierges du monde », à la Kabbale et ses bracelets porte-bonheur, le public aura suivi non sans hésitations les circonvolutions d’une personnalité caméléon, qui se cherche peut-être, mais qui sait également surprendre, déjouer les pronostics et échapper aux pièges de la célébrité. Dans cet album biographique, on en apprend donc beaucoup, bien plus que dans les habituels ouvrages « de référence » : sur la chanteuse, mais aussi sur l’actrice, la danseuse, la femme d’affaires… sur la femme tout court, son enfance, ses ambitions, ses désillusions, sa ténacité. Anne Bleuzen interroge, commente, dissèque, analyse et fait feu de tout bois : chansons, clips, filmo, interviews, pochettes de disque. De quoi étancher bien des curiosités, et réveiller autant de convoitises : « in head with Madonna » ?

Et comme si cela ne suffisait pas, les photographies sont magnifiques, et surtout bien choisies : dans un premier temps, on pourrait se dire que des images de Madonna, on en a vu des milliers, de tout style, surfant sur toutes les modes… à quoi bon une nouvelle fournée ? Les photographes, déjà, ne sont pas n’importe qui : Helmut Newton, Wayne Maser, Peter Lindbergh, trois artistes et trois univers. Surtout, ils ont su mettre en scène, capter non la chanteuse, mais le mythe Madonna, un mythe qui se décline selon divers codes (le glamour façon Marylin, l’ange bleu à la Greta Garbo, le monde de la danse contemporaine voire la sensualité un peu crue de la période Sex). La photographie ne laisse pas indifférent, et il émane de ces images, dans un format appréciable, une tension à la fois sensuelle, voire érotique, et en même temps l’indice de quelque chose d’inaccessible : l’essence même de la star !

Soyons clair : Noël arrive et voilà typiquement l’album à offrir et/ou à s’offrir… Pourquoi ? Parce que Madonna fait partie de ces artistes rares autour desquels tout le monde peut communier, avec lesquels chacun a, une fois au moins, ondulé, chanté, séduit. Dans la foulée du nouvel album, voici le cadeau futile qui fera plaisir : « express yourself » !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 12/12/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Mythe Madonna
       de Georges-Claude Guilbert
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd