L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 15 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Histoire de l'art  
 

Encyclopédie Ruhlmann
 Collectif   Ruhlmann - Un génie de l'Art déco
Somogy 2004 /  55 € - 360.25 ffr. / 327 pages
ISBN : 2-85056-722-1
FORMAT : 26x29 cm

Catalogue d’une exposition présentée aux :
Musée des années trente, Boulogne-Billancourt, du 15 novembre 2001 au 17 mars 2002.
Metropolitan Museum of Art, New York, du 10 juin au 5 septembre 2004.
Musée des Beaux-Arts, Montréal, du 30 septembre au 12 décembre 2004.

L'auteur du compte rendu : Béatrice Brengues a une formation d'historienne de l'art, elle s'intéresse aux arts décoratifs du XXe siècle et poursuit des recherches sur le sculpteur Joachim Costa. Elle travaille parallèlement à Drouot chez un commissaire priseur.

Imprimer

La création de mobilier et d’ambiance des années 1920 et 1930 est incarnée ici par le personnage rayonnant de Ruhlmann. Autodidacte vorace, il expérimente la plupart des champs des arts décoratifs, plus démiurge que technicien, mais en prônant toujours un tel niveau d’excellence que l’on hésite encore à le classer du côté des ébénistes classiques à la Riesener ou dans le camp de la modernité. Sans doute tient-il des deux, et c’est d’ailleurs en cela qu’il caractérise un goût français qui ne veut pas (ou ne sait pas ?) séparer le «design» et les métiers d’art.

L’exposition Ruhlmann dans les musées nord-américains découle justement d’une curiosité pour l’étrange et le magnifique : un mobilier qui ignore tout de la série, des matières exotiques rigoureusement choisies, un maniérisme du dessin pour un luxe ostentatoire mais moderne. Le sous titre Un génie de l’Art Déco peut alors se lire comme une intelligence fulgurante qui cristallise les idées d’une époque mais encore dans le sens d’une force magique qui réalise les rêves car ses meubles, qui semblent irréalisables, existent bel et bien parachevés et prégnants.

L’expression Art Déco a été inventée en 1966 par les pionniers redécouvreurs du style de l’année 1925 alors totalement tombé dans l’oubli. Cette tendance, créée en réaction aux excès ornementaux de l’Art Nouveau, se caractérise par une géométrisation des formes, un jeu entre massivité et légèreté, des contrastes de surface aux matières décoratives. De nombreux artistes décorateurs ont adopté le style Art Déco en trouvant une manière personnelle et reconnaissable mais cet ouvrage démontre que Ruhlmann eut une influence incontournable. S’il fut «le grand homme de l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925, il n’aurait jamais pu être celui de l’Exposition de 1937» (p.17). En effet, la carrière intense de Ruhlmann dure environ vingt ans, de 1913 quand ses premiers meubles prennent corps, jusqu’à 1933, date de sa mort, où il fait dissoudre sa société pour qu’aucune pièce signée Ruhlmann ne puisse être conçue hors de son contrôle. Après sa mort, l’influence du Mouvement Moderne s’accentue et balaie des conditions de production et de diffusion devenues désuètes.

Des articles de spécialistes de Ruhlmann traitent en détail des aspects de sa vie et de son œuvre pour former un ensemble très complet. Les points de vue des auteurs sont parfois divergents quant au cadre historique, mais tous suivent la même thèse, convaincus de la portée de l’œuvre et admiratifs du sublime des créations. Le catalogue des oeuvres exposées est méthodique et exhaustif. L’iconographie mélange photos d’époque qui décrivent les ambiances et photos actuelles qui détaillent les objets. Abondante, elle donne un vrai plaisir à tourner les pages.

Avec ce livre, vous posséderez tout Ruhlmann dont l’œuvre si sublime est pourtant inaccessible. Il disait en effet : «Tels ensembles ne s’adressent pas à un bourgeois moyen. Ils sont fait pour l’élite. Le client riche ne veut posséder que le meuble qu’il est impossible à moins riche d’acquérir…» (p.51). Une leçon de marketing sans démagogie que vous aurez tout le temps de méditer en assemblant la bibliothèque Ikea qui accueillera ce volume!


Béatrice Brengues
( Mis en ligne le 10/12/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Jacques-Emile Ruhlmann, Les archives
       de Emmanuel Bréon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd