L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 5 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Beaux livres & Catalogues  
 

L’enfant et les grandes personnes
Antoine Saint-Exupéry (de)    Collectif   La Belle histoire du Petit Prince
Gallimard 2013 /  29 € - 189.95 ffr. / 222 pages
ISBN : 978-2-07-014120-3
FORMAT : 19,6 cm × 23,0 cm
Imprimer

Le Petit Prince a 70 ans : sa première édition date du 11 avril 1943, en anglais, à New York, au cœur de la guerre. Pour célébrer dignement cet anniversaire, les éditions Gallimard ont fait un bel effort de maquette : format confortable, belle couverture rigide où, sur fond doré, se détache une étoile blanche, avec au centre le Petit Prince botté, en grand manteau de cérémonie vert et rouge, épée en main. Un beau papier qui met en valeur l’abondante iconographie. Inséré dans l’ensemble : le texte qui n’a pas pris une ride. On lit avec toujours autant d’émotion cette rencontre d’une grande personne, l’aviateur, perdu au milieu du désert, et d’un enfant, le petit prince, surgi de nulle part, et qui pose les questions essentielles, qui sait voir le mouton au fond de la caisse dessinée de façon maladroite.

Quatre spécialistes d’Antoine de Saint-Exupéry racontent l’histoire de ce livre dont nul ne pouvait évidemment prévoir qu’il deviendrait un succès planétaire et durable. Alban Cerisier reprend l’histoire éditoriale de l’album qui a été publié à New York pendant la guerre, son texte est illustré d’images peu vues d’Antoine de Saint-Exupéry à New York, où l’écrivain arrive en 1941, des petites photographies émouvantes, des reproductions de la couverture américaine de l’ouvrage, des publicités parues, etc. En prime : un chapitre inédit du Petit Prince !

C’est également l’occasion de rappeler l’existence de ce milieu de français exilés à New York pendant la Seconde Guerre mondiale, milieu dont on a toujours moins parlé que du milieu londonien. Une question sans réponse (mais la réponse est-elle importante ?) : qui a donné à Antoine de Saint-Exupéry l’idée de l’album ? Ses éditeurs américains ? Ses amis ? Peu importe au fond. Depuis longtemps, Antoine de Saint-Exupéry dessinait ces petits personnages frêles et le Petit Prince, loin d’être une simple histoire distrayante pour enfants, est aussi un conte au sens fort de ce mode narratif : un temps d’apprentissage, de découverte du monde, accompagné d’une morale.

L’australienne Pamela Lyndon Travers, illustratrice de Mary Poppins, est l’une de ceux qui le disent le mieux en présentant le livre aux lecteurs du New York Herald tribune, le 11 avril 1943 : «C’est pourquoi, je pense, le petit prince va éclairer les enfants d’une lumière indirecte. Il va les atteindre, les pénétrer au plus secret d’eux-mêmes, et demeurer en eux comme une petite lueur qui se révélera quand ils seront capables de la comprendre». Les auteurs ont rassemblé des témoignages nombreux des amis d’Antoine de Saint-Exupéry, repris, entre autres, du numéro spécial de la revue Icare, consacré à l'auteur (printemps 1978) : Consuelo, Denis de Rougemont, Paul-Émile Victor, etc. S’ajoutent des dessins d'Antoine de Saint-Exupéry, des extraits de ses souvenirs.

À la suite du texte du Petit Prince, le livre se clôt sur un dossier à trois voix : ''Lectures du petit prince''. Delphine Lacroix y explore l’univers du Petit Prince, Virgil Tanase (par ailleurs auteur d’une biographie d'Antoine de Saint-Exupéry) en analyse les thèmes, Olivier Odaert s’interroge sur le mythe du Petit prince; puis, des lectures, d’Adrienne Monnier à Hayao Myazaki, en passant par PEF et Joann Sfar.

À lire ce volume, on mesure l’originalité profonde de ce texte qui peut accompagner une vie entière et qu’Antoine de Saint-Exupéry considérait un peu comme une autobiographie. Pour passionnantes que soient ces analyses, l’essentiel demeure le texte, poétique, insistant, léger et grave à la fois, un livre qui de façon simple, et juste (ce qui est plus rare !), s’adresse à tous les enfants, à toutes les âmes d’enfants, même celles emprisonnées dans des corps d’adulte.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 29/04/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd