L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 28 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Beaux livres & Catalogues  
 

Magie du décorateur
Geneviève Latour   Nancy Huston   Victoria Haïm   Jacques Noël - décors et dessins de théâtre - Avec 1 DVD
Actes Sud 2007 /  36 € - 235.8 ffr. / 146 pages
ISBN : 978-2-7427-7271-1
FORMAT : 20,5cm x 26,5cm

L'auteur du compte rendu : Scénariste, cinéaste, Yannick Rolandeau est l’auteur de Le Cinéma de Woody Allen (Aléas) et collabore à la revue littéraire L'Atelier du roman (Flammarion-Boréal) où écrivent, entre autres, des personnalités comme Milan Kundera, Benoît Duteurtre et Arrabal.
Imprimer

Les décorateurs sont rarement connus du grand public. Jacques Noël le mériterait pourtant : c'est certes un homme discret qui use de moyens simples pour engendrer un univers fantasmatique. Quel décorateur a pu se prévaloir d’avoir travaillé de leur vivant sur les pièces d'Eugène Ionesco, de Samuel Beckett ? Mais aussi de Jean Racine, ou d'Anton Tchekhov ? Et non content de cela mais aussi d'avoir collaboré avec Jean-Louis Barrault ou Roger Blin. Et même d'avoir travaillé au théâtre de la Huchette, à l’Opéra Garnier. C'est aussi lui qui crée l'espace scénique de Marcel Marceau.

Bref, depuis 1946, Jacques Noël a offert environ quatre-cents décors aux tons chauds, qui nous font pénétrer dans une atmosphère magique avec leur nature délirante et leur sublime beauté. La force d'un décorateur n'est pas d'épater la galerie mais d'être aussi précis et pertinent que suggestif. Souvent l'inverse des décors criards et "déconstructeurs" d'aujourd'hui avec leur côté modernisant si exhibé comme on peut en voir dans l'opéra surtout. Jacques Noël a su servir et se fondre dans l’œuvre pour laquelle il travaillait. C'est sans doute cette vraie humilité qui a pu lui donner pareilles force et créativité au point que les grands créateurs se l'arrachaient. Et l'homme reste humble. Cela force l'admiration. Au cinéma, on pourrait le comparer par exemple à Pierre Guffroy qui travailla avec Robert Bresson, Roman Polanski, Luis Bunuel... Toute une époque dévouée à l'art et à une conception artisanale de celui-ci...

Le livre propose donc des reproductions d’illustrations gouachées que Jacques Noël a réalisées pour chaque spectacle. La mise en page est superbe, nous permettant d'admirer le travail méticuleux de l'artiste. Les dessins sont parfois accompagnées de textes de Victor Haïm, explicitant ici ou là l’enjeu esthétique, la difficulté technique, la beauté de l'ouvrage. Que de travail ! Le livre s'ouvre sur une présentation de Nancy Huston et tout à la fin, nous pouvons parcourir une biographie de Geneviève Latour qui rappelle les errances, les échecs, les passions, les engagements de Jacques Noël. La liste des pièces est impressionnante : elle débute en 1946 avec Le Marchand d'étoiles de G. Serreau et s'interrompt en 2003 sur Contes Fantastiques (pantomimes de Marcel Marceau). En feuilletant ce beau livre, on remarque que Jacques Noël joue souvent mais avec pertinence des espaces construits, chatoyants mais dominés par une perspective étrange, créant ainsi un espace imaginaire qui met réellement la pièce en valeur tout en laissant une place au spectateur pour rentrer dans le spectacle. L'univers est à la fois féérique et désenchanté, courbe et profond et les compositions sont soignées et délicatement éclairées.

Le livre est accompagné d’un DVD d'une trentaine de minutes, conçu par Danielle Mathieu-Bouillon et Xavier de Cassan. Bien sûr, on entend Jacques Noël, mais aussi Marcel Marceau, Jacques Mauclair et Eugène Ionesco qui loue celui qui sut faire de la lumière sans lumière ou créer des décors originaux notamment pour sa pièce Les Chaises. Recevoir de tels compliments de ces artistes doit tout de même faire plaisir ! Le reproche que l'on peut faire au documentaire (et même au livre) est que l'on ne voit pas d'extraits ou d'images montrant les décors réels sur la scène. Un second regret, technique : le DVD se fixe à l'intérieur du livre d'une façon fort maladroite ou peu fiable à un cercle de caoutchouc. Ce qui a tendance à le rayer.

A part ces petits défauts (il en faut bien un ou deux), voici un document exceptionnel pour tous ceux qui s'intéressent à l'art du décor. Et un bel hommage.


Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 27/02/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd