L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 6 août 2020
  
 
     
Le Livre
Art de vivre  ->  
Voyage & loisirs
Gastronomie & Vin
Art du jardin
Décoration & Intérieurs
Guides pratiques

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Art de vivre  ->  Gastronomie & Vin  
 

Une cuillère pour...
Frère Victor-Antoine d' Avila-Latourrette   Minestrones et soupes du monastère
Marabout 2012 /  15,90 € - 104.15 ffr. / 222 pages
ISBN : 978-2-501-07443-8
FORMAT : 15,4 cm × 22,0 cm
Imprimer

Produits de saison obligent, les 200 soupes présentées ici se déclinent au long des douze mois de l'année. C'est pourtant l'automne et sa suivante l'hiver qui chaque année redonnent l'envie de ces plats fumants, chauds et consistants, véritables consolations contre les bises et les jours couchent-tôt.

Vive l'automne donc. Le frère Victor-Antoine d'Avila-Latourette consacre dans un ouvrage à la maquette très monacale (ordre, austérité et mérites d'autrefois...) toute sa culture à ce classique des classiques, plat ancestral, incontournable des tables paysannes, dans ses nombreuses déclinaisons : bouillons, fumets, consommés, crèmes et autres veloutés.

On retient la soupe aux pois chiches à la provençale, l'indétrônable soupe à l'oignon (la véritable, ici...), la soupe à la bière ou la soupe aux trois poivrons. Sans oublier les acclimatations moins hexagonales : minestrones italiens, harrira maroccaine (légumineux à gogo et moult épices), le bortsch, la soupe d'orge à la polonaise, chtchavel ou solyanka russes, Irish brotchan, l'excellent caldo gallego et d'autres encore.

Très utile en fin d'ouvrage, l'index par légume permet d'aller chercher les recettes en fonction des fonds de frigo et produits du moment. La référence religieuse était-elle indispensable ? Non. Mais elle cautionne, portée par la ''nostalgrippe'' ambiante, ce concentré de plats qui, il y a peu de temps encore, n'avaient pas les faveurs des ménages les plus jeunes.


Samantha Cluzet
( Mis en ligne le 26/10/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd