L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 27 janvier 2021
  
 
     
Le Livre
Art de vivre  ->  
Voyage & loisirs
Gastronomie & Vin
Art du jardin
Décoration & Intérieurs
Guides pratiques

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Art de vivre  ->  Voyage & loisirs  
 

Pinceaux et focales
Titouan Lamazou   Raymond Depardon   Rêves de déserts
Gallimard 2000 /  29.01 € - 190.02 ffr. / 76 pages
ISBN : 2-7424-0775-8
Imprimer

Rêve de déserts, rêve de rendre compte d’un espace unique qui accepte de multiples regards. Peu importe dès lors le lieu précis, géographique. Loin d’être un reportage ethnique ou scientifique, ce livre propose un voyage exotique à travers des photographies en noir et blanc, rehaussées de croquis. « Déserts » est au pluriel, ce n’est pas un hasard: les fragments d’espace illimité, les situations et personnages s’y dévoilent à travers deux regards, celui du photographe mêlé à celui du dessinateur. Raymond Depardon et Titouan Lamazou travaillent ensemble pour la première fois. Le fruit de cette rencontre est cette sélection d’une quarantaine de leurs oeuvres exposées à Paris puis Barcelone.

La mise en page est soignée ; le format carré de l’ouvrage met en valeur les compositions. L’alternance des créations au fil des pages est réfléchie: le détail d’une photo devient le thème d’un dessin ultérieur, les motifs, parfois accompagnés de textes, se répondent et se font écho. Lieu du nomade, lieu du passage par excellence, le désert se prêtait bien à cette tentative d’abolition des frontières entre deux arts. La photo fige la pérennité du lieu quand le brossage rapide du croquis l’annule. Le spectateur est, lui aussi, en mouvement: son œil et son esprit vagabondent agréablement à travers les images.

A la fin du livre, le dialogue, entre Depardon et Lamazou retrace leur rencontre et la genèse de leur projet. L’un est fasciné par le désert, l’autre par la mer. C’est la même quiétude, la même paix, qu’ils trouvent dans ces deux lieux de transit qui les inspirent. Ils décident donc d’unir leur passion.

"Ça c’est la caisse. Le mouton que tu veux est dedans" dit Saint-Exupéry au Petit Prince. A l’inverse de la poétique et de l’esthétique de cet auteur, la beauté du lieu n’est pas ici, dans la caravane que l’on imagine derrière les dunes et que l’on ne verra jamais. Chaque dessin montre ce que la photo pouvait occulter ou suggérer.

Sorte de carnet de souvenirs et d’impressions de voyage, Rêve de déserts est une promenade entre deux visions ; c’est le passage d’un support à un autre, qui se veut aussi, comme dit Depardon "quelque chose qu’on fait à l’intérieur de soi-même".


Sonia de Leusse
( Mis en ligne le 28/06/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd