L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Un garçon et deux hommes en temps de guerre
Philippe Besson   En l'absence des hommes
10/18 - Domaine français 2009 /  7 € - 45.85 ffr. / 214 pages
ISBN : 978-2-264-04768-7
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm
Imprimer

Un roman d'une sensualité, d'une profondeur et d'une humanité admirables. Eté 1916, à Paris, dans un arrondissement bourgeois, un jeune adolescent de 16 ans, Vincent, vit un quotidien paisible bien loin des horreurs des tranchées. La particule à son nom et sa jeunesse lui offrent le privilège de ne pas se soucier du conflit. Pourtant, en l'espace d'une semaine, deux rencontres vont irrémédiablement transformer son existence.

Dans un salon, il rencontre un homme, Marcel, bien plus âgé que lui, avec lequel une affinité, d'emblée, s'instaure. Quelques heures plus tard, le fils de sa gouvernante, Arthur, 21 ans, rentre pour une semaine de permission. Ces deux hommes, chacun à sa façon, vont bouleverser Vincent profondément, dans le regard encore puéril qu'il a de l'existence. Marcel n'est autre que Proust et devient son confident, sa bouffée d'oxygène intellectuelle dans un milieu familial étriqué. Arthur, de par son authenticité, lui ouvre les portes de l'amour physique et viscéral. Et Vincent, parce qu'il est avide de tout, accepte ces deux hommes sans complexe, sans réticence, sans amertume et sans crainte, presque avec soulagement, comme si, au fond de lui, il les attendait.

Quelle curieuse semaine passe-t-il alors ! La journée, il jouit d'échanges voire de duels intellectuels et philosophiques, et la nuit, il découvre la fusion des corps et des âmes à travers un amour naissant mais déjà puissant. Les jours sont comptés car pour Arthur, traumatisé par le front, l'avenir proche se situe dans la région de Verdun. Ils profitent de leurs nuits dans une jouissance extravagante... mais déséquilibrée : Vincent bénéficie de la naïveté d’un passé vierge de douleurs quand Arthur tremble de ses cauchemars, lucide sur sa condition de soldat. A travers Marcel, il découvre un homme rempli de tristesse et de mélancolie.

L'ultime nuit arrive trop vite. Coïncidence désagréable, Marcel est dans l'obligation de se rendre en Normandie quand Arthur prend le chemin du front. Des échanges épistolaires extraordinaires et pourtant simples prennent le relais. Vincent déclare son amour à Arthur et dévoile son désarroi à Marcel...

La plume de Philippe Besson est d'une sensibilité et d'une sensualité exquises. Ce roman à la beauté limpide, fort, est saisissant. L'émotion y habite chaque page. Une autre façon d'aborder cette guerre sanglante.


Frédéric Bargeon
( Mis en ligne le 04/03/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Arrière-saison
       de Philippe Besson
  • Un homme accidentel
       de Philippe Besson
  • Son frère
       de Philippe Besson
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd