L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 23 août 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Pauvre chéri...
Frédéric Beigbeder   Un roman français
Grasset 2010 /  6.50 € - 42.58 ffr. / 248 pages
ISBN : 978-2-253-13441-1
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en août 2009 (Grasset)
Imprimer

A la faveur d'un passage en prison (Janvier 2008), Frédéric Beigbeder nous offre un bilan avant inventaire, révélant à soi-même comme à ses lecteurs l'enfant oublié par l'adulte, les cicatrices non cautérisées du passé, les fantômes d'antan : une enfance bourgeoise dissimulée aux yeux du quadra, aucun souvenir sinon ceux d'une plage basque avec son grand-père. Le reste n'est plus qu'antimatière, souvenirs balayés par la «poudre»...

C'est d'ailleurs par un peu de blanche alignée sur le capot d'une voiture à Paris que notre dandy post-11/9 s'est retrouvé dans la ligne de mire d'un procureur bouffeur de V.I.P., allant jusqu'à passer une nuit dans le ''Dépôt'', antichambre de l'enfer entretenue par l'État entre la Samaritaine et la place Saint-Michel.

Seul dans sa cage, l'écrivain cathodique tente d'occuper son temps en reconstituant le puzzle, son enfance si proustienne, fauchée par le divorce de ses parents, l'oscillation d'un confort très bourgeois à un confort bourgeois tout court, en fonction de la vie sentimentale de maman ; l'amour/haine envers le frère, Charles, baron d'industrie devant lequel, nous explique Frédéric, il a toujours voulu se contre-mesurer, se construire par antithèse. Un puzzle dont les pièces émergent au fil de l'écriture, toute une enfance qui sourd comme une Atlantide, Atlantide dont notre auteur dessine mentalement la majuscule sur une fenêtre de l'Elysée, alors que notre président adoube son frère de la Légion d'Honneur. Chaque époque a ses héros : Beigbeder est très certainement du sur-mesure au sarkozysme. On préfère Proust, la Belle époque, cet âge d'or bourgeois dont Frédéric B. a connu le dernier soupir dans les allées de Neuilly il y a quarante ans...

Beigbeder agace une fois de plus et ce roman n'est pas encore celui de la rédemption, malgré les intentions dites et répétées. Le coup de flip derrière les barreaux l'a reconduit vers son enfance et l'a rappelé à sa fille, a peut-être mis en sourdine sa geste dandy-branchouille-petitement trash et gentiment provoc, mais tout cela reste encore trop beigbedérien. On accroche ou pas... L'homme sait écrire, et se raconter lui vient aussi naturellement qu'à Marcel P. : deux hommes de leurs temps, avec la prose de leurs temps et les soucis de leurs époques. Avec la simplicité de sa plume, son égotisme de teenager et son recours aux sempiternelles ficelles – beaucoup de références littéraires et artistiques indiquent la culture de notre homme, entrecoupée de jingles et slogans publicitaires... -, Fred titube encore. Mais on sait, on devine, que derrière ce brouhaha ici à peine tu, surgira un jour une œuvre, pour de vrai. Il nous faut donc attendre...

Le jury du Prix Renaudot, lui, s'est impatienté, comme celui du Prix Interallié il y a six ans. On désapprouve, on lève les yeux au ciel. Beigbeder est emblématique de son temps. CQFD. Triste époque...


Thomas Roman
( Mis en ligne le 26/08/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • 99 francs (5,90 €)
       de Frédéric Beigbeder
  • Au secours pardon
       de Frédéric Beigbeder
  • L'Egoïste romantique
       de Frédéric Beigbeder
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd