L'actualité du livre Vendredi 14 juin 2024
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Journal d’un rêveur éveillé
Hubert Haddad   Géométrie d’un rêve
Le Livre de Poche 2011 /  6.95 € - 45.52 ffr. / 381 pages
ISBN : 978-2-253-15662-8
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en août 2009 (Zulma)
Imprimer

Histoires emboîtées au rythme de la rêverie d’un romancier vieillissant qui s’est réfugié dans un manoir perdu du Finistère pour oublier et se souvenir.

Oublier Fedora, la passion de sa vie, la belle et imprévisible cantatrice ; se souvenir des femmes qui ont traversé sa vie : sa grand-mère Elzaïde qui l’a élevé, l’image absente de sa mère morte à sa naissance, sa demi-sœur Elisabeth, Amaya la japonaise, la belle Agnès, épouse folle de l’horticulteur… Et tant d’autres qui apparaissent en quelques lignes ou davantage.

Conteur avant tout, Hubert Haddad tient son lecteur sous le charme. Il procède sans ordre apparent, par associations personnelles, dans ce journal intime où le narrateur déroule une vie entière dominée par l’ombre d’un père autoritaire et pathétique, éternel trompé qui ne parvint jamais à véritablement avoir prise sur le monde et son entourage.

Un récit assez fascinant, dès le premier paragraphe («Personne n’a aimé comme j’ai aimé. Pourtant il y eut d’autres femmes. J’ai vécu d’autres matins après la nuit de Londres. C’est avec une sombre joie que je brûlerai mes manuscrits pour vivre à nouveau un pareil amour, pour trahir Fedora dans la folle pensée d’elle. Et pour tout recommencer sans mémoire. Mais l’océan qui gronde n’est pas le Léthé»). Rêve et réalité se confondent, comme passé et présent, et il n’est qu’à se laisser emporter, au rythme d’une belle langue au fort pouvoir d’évocation. La lecture terminée, demeurent des images fortes.

Un beau livre. Une invitation aussi à retrouver ou à découvrir les ouvrages précédents d’Hubert Haddad (en particulier Palestine).


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 29/09/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Camp du bandit mauresque
       de Hubert Haddad
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd