L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 6 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

New-York à fleur de toutes ses peaux
Colum McCann   Et que le vaste monde poursuive sa course folle
10/18 - Domaine étranger 2010 /  8.60 € - 56.33 ffr. / 475 pages
ISBN : 978-2-264-05217-9
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication française en août 2009 (Belfond)

Traduction de Jean-Luc Piningre

Imprimer

"Y a un morceau de Big Bill Broonzy que j'aime bien, même si ça me fait mal de l'entendre, où il chante : "J'ai le moral tellement à zéro, ma fille, que je lève la tête pour le regarder"". Et en levant la tête, ce 7 août 1974, on voyait un tout petit point noir dans le ciel, l'annonce d'une tempête, peut-être. Juste entre les deux tours jumelles. Et puis en clignant un peu des yeux on finissait par discerner des traits plus fins, et réaliser qu'il faut peut-être croire aux miracles. Pourtant, ce n'était pas vraiment un homme qui volait. Ce n'était pas vraiment la main de Dieu qui griffait le ciel. C'était juste un funambule de talent, un acrobate qui avait tout prévu et qui s'offrait des sauts au-dessus du vide, lançait son corps de chair souple le long d'une étroite ligne métallique, à quelques centaines de mètres du sol.

Et parfois sans le savoir, Corrigan, Jazzlyn, Gloria, Tillie, Angelita, Lara, Claire, Sam et tant d'autres ont soudain été attachés par une "glu ontologique" à cette "minuscule esquisse devant l'immensité", se sont retrouvés pris dans un même champ magnétique, au cœur d'une Grande Pomme à demie pourrie et encore belle. Leurs histoires déchirantes se croisent, en monologues hurlés ou chuchotés, en allusions douces ou amères, en aveux durs, empoisonnés. Car dans le Bronx comme sur la 5e Avenue, la douleur est là, omniprésente, et on peut la connaître sans savoir pour autant la partager. Sur le fil, prêts à basculer de la vie vers la mort, une prostituée accro, une mère orpheline de son enfant, un prêtre brûlant de charité, une artiste sentimentale cherchent sans succès un équilibre entre poussées individualistes et amour universel. Les ébauches de solidarité répondent aux mesquineries violentes, les chutes se succèdent et l'espoir agonise doucement.

Dès sa parution aux Etats-Unis, l'ouvrage a été célébré, encensé, a fait ruisseler les larmes dont il décrivait le flot rentré dans des cœurs en miettes. De fait, malgré certaines sources, policières, qui laissent un peu mal à l'aise, il est indéniable que ce roman de Colum McCann est un pur bloc d'émotion, qui s'épaissit peu à peu, se contracte et se tend au fur et à mesure des pages. A la recherche de l'humanité cachée, l'auteur nous emmène dans les tréfonds d'une ville qui fait rêver et punit les rêveurs. On y entrevoit, certes, un peu de son Irlande natale mais c'est le sang de New York, cité noire et blanche, qui coule sous une plume à la fois impitoyable et sensible.

Il y a un peu de l'abnégation qui illumine En un combat douteux ou de la vision dure et symbolique de A l'est d'Eden, un peu de Beckett en ce qu'il a de plus touchant. Pourtant, l'on en viendrait presque à regretter l'abus de sensations fortes, à craindre de ne plus voir qu'un catalogue de souffrances magistralement mises en scène dans ce livre porté par une trame romanesque magique mais dépourvu de conclusions et d'analyse, contrairement à certains des chefs d'œuvre qu'il évoque. Finalement, par cette absence de direction même, Et que le vaste monde poursuive sa course folle nous annonce peut-être à sa façon, tendre et résignée malgré les révoltes, l'avènement de la génération ''No future'' dans les années 1970, la naissance d'un monde de chaos dans lequel les humains volent, fétus de pailles, entre deux tours dont on sait aujourd'hui qu'elles n'étaient pas éternelles.


Aurore Lesage
( Mis en ligne le 10/11/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ailleurs en ce pays
       de Colum McCann
  • Danseur
       de Colum McCann
  • Zoli
       de Colum McCann
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd