L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

La cité des enfants perdus
Amanda Boyden   En attendant Babylone
10/18 - Domaine étranger 2012 /  8.40 € - 55.02 ffr. / 432 pages
ISBN : 978-2-264-05449-4
FORMAT : 11cm x 18cm

Traduction de Judith Roze et Olivier Colette

Première publication française en août 2010 (Albin Michel)

Imprimer

Babylone est là, point besoin de l’attendre, corruption, décadence, perversion se succèdent à un rythme d’enfer. Le chaos règne en maître. La vie quotidienne de plusieurs familles de la Nouvelle-Orléans est relatée à grands traits hachurés, avec le désespoir comme trame de fond. Fearius, petit dealer sans grande envergure, Ed et Ariel dont le couple bat de l’aile, Philoménia et Joe qui luttent, chacun contre une maladie ; tous ces personnages remplissent les pages de leurs interrogations sur un avenir qu’ils ne se sentent plus le droit d’avoir. Seuls Cherry et Roy, âgés et amoureux, apportent une note de fraîcheur, malgré les problèmes qu’ils ont avec leur fille et l’accident invalidant qui débute le roman.

Le style veut être à la mesure de cette misère psychologique, il est parfois atrophié, parfois grandiloquent, toujours très agité, les idées se succèdent de façon désordonnée comme dans un esprit en proie au désarroi ; l’auteur, pour faire vrai, cherche à parler comme ses personnages ; dans le cas de Fearius, cela donne un langage populaire, caricaturé. L’histoire et les histoires se déroulent, comme elles pourraient se dérouler dans beaucoup d’autres banlieues, jusqu’au crescendo final et dramatique.

La Nouvelle-Orléans attend Babylone et Babylone, pour Amanda Boyden, semble être l’ouragan Katrina, qu’elle a vécu et dont elle est restée traumatisée. Son ouragan de mots et d’idées enchevêtrées cherche peut-être à nous faire comprendre ce qu’elle a traversé ?...


Dany Venayre
( Mis en ligne le 27/04/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd