L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 24 février 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Récit morphose
Claudie Gallay   L'Amour est une île
Actes Sud - Babel 2015 /  9.70 € - 63.54 ffr. / 446 pages
ISBN : 978-2-330-05116-7
FORMAT : 11,2 cm × 17,7 cm

Première publication en août 2010 (Actes Sud)
Imprimer

Un roman féminin et triste. 440 pages formant comme un palimpseste narratif ; les paragraphes, courts, une page, deux, parfois moins, rarement plus, se succèdent et se superposent, créant l'histoire par strates, densifiant les personnages à petit feu, et l'intrigue tout aussi imperceptiblement, qui change, évolue, littéraire morphose (où il est aussi question d'anamorphose...). Le procédé est habile car il crée un rythme à la lecture, parfois entêtant, engourdissant, accentué par un phrasé volontairement simple, descriptif : clair et monotone. Le drame avance masqué et se dévêt doucement.

Théâtre. Avignon. Le Festival. Au temps de la fameuse grève des intermittents. Le Président Chirac doit prononcer un discours. Et les artistes et techniciens résistent, jouent ou se taisent. Fille du pays, La Jogar, Mathilde de son vrai nom, grande comédienne, revient enfin dans la ville pour y jouer Sur la Route de Madison. Avignon où son amour de toujours, Odon Schnabel, perdu de vue pour des raisons obscures, tient un théâtre, le Chien-Fou, et y monte pour le festival une pièce d'un auteur jeune et disparu : Nuit Rouge par Paul Selliès. Avignon où la sœur de ce dernier, Marie, fragile enfant aux airs punks (la peau rougie d'écorchures, le regard noir, les lèvres percées), veut retrouver le fantôme de son frère, qu'elle aidait autrefois à taper ses textes. Les fantômes sont bien là. Des comptes vont se régler...

Claudie Gallay construit de façon convaincante son drame avignonnais, dispersant la narration en suivant par petits bouts une dizaine de personnages liés les uns aux autres par la parenté, l'amour, le passé, des secrets. Jeff, l'homme à tout faire (mais qui ne fait rien tout à fait), poète rêvant des Grands Lacs américains. Julie, fille d'Odon, actrice sur sa scène. Mais aussi Damien, Isabelle, un curé bon vivant et des festivaliers que la grève des artistes et la force enivrante du Mistral déboussolent. Une grenouille au nom étrange - Big Mac - joue les cerbères devant la péniche d'Odon, près de laquelle poussent des digitales dont on sait les vertus létales...

Tout cela a un sens, forme un tout, que l'auteure se réserve de nous révéler en fin de course. Elle éparpille ses pièces, ces courts chapitres, sans que le lecteur ne réalise vraiment que cet éparpillement est en fait ajustement : une image se forme, à laquelle il aboutira, hypnotisé par ce rythme narratif particulier, pas toujours agréable certes, mais terriblement efficace.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 01/06/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Déferlantes
       de Claudie Gallay
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd