L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 21 août 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Vieille dame indigne et… tonique
Leslie Larson   Bons baisers de Cora Sledge
10/18 2012 /  8,80 € - 57.64 ffr. / 477 pages
ISBN : 978-2-264-05795-2
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication française en janvier 2011 (10/18)

Traduction de Michèle Valencia

Imprimer

Un long monologue de Cora Sledge. 82 ans, sale caractère, obèse, mal embouchée, volontiers vulgaire... bref, tout pour déplaire ! D’autant que Cora ne cherche pas à cacher ses défauts. Elle est en colère permanente depuis que ses trois enfants inquiets de son état de santé et de son inertie l’ont placée dans une maison de retraite, une «résidence médicalisée» pour la mettre à l’abri d’elle-même… Mais Cora déteste tout de ce nouvel environnement, de ses pensionnaires en plus ou moins bon état, de la directrice obséquieuse qu’elle surnomme «Gros derrière», aucune complaisance pour cette micro société qu’elle hait, affuble de surnoms péjoratifs, fuit…

Le lecteur suit au jour le jour sa hargne ; car, seule évasion, Cora note sa vie quotidienne sur le cahier ridicule que lui a offert sa petite fille Emma. Rare rencontre agréable : celle de Marcos, l’aide soignant mexicain, laid et pathétique, qui se confie à elle et avec qui elle fume en cachette.

Et puis, un jour, tout change avec l’arrivée dans sa vie d’un élégant et mystérieux Vitos Kovic… Cora se construit avec fureur comme une femme indépendante qui va se décider à retrouver sa liberté et ne pas hésiter dans le choix des moyens. Elle sort de l’espace étroit de sa chambre, parcourt la résidence, reconquiert son corps, maigrit, se détache des pilules qui jusqu’ici étaient ses béquilles indispensables, réapprend à vivre, à aimer, se trompe, est trompée… Mais peu importe : elle revit.

Une description au vitriol des maisons de retraite et autres résidences où sont placés, pour leur plus grand bien, des gens trop âgés pour résister. Le regard que porte sur eux les «autres», les enfants, les infirmières, les médecins, etc. Mais Leslie Larson déroule aussi le récit d’une vie entière. Cora, fille de baptistes convaincus, a connu l’adolescence d’une petite américaine moyenne des années 30, dans une famille nombreuse. Elle est entrée brutalement dans l’âge adulte en épousant Abel, qui est mort peu de temps avant le début du roman. Et dans cette longue vie resurgit, au fil des souvenirs et des remarques, le quotidien, la naissance des trois enfants, les liens familiaux mais aussi un secret enfoui qui a nourri toute la vie de Cora. La révélation du secret dans le cahier est aussi la condition de la renaissance de Cora à la vie.

On ne s’ennuie pas un instant au cours de ces 477 pages et en la compagnie de Cora, vieille dame non politiquement correcte, à la vitalité rafraîchissante. Bons baisers de Cora Sledge est le second roman de Leslie Larson que publient les éditions 10/18, après Connexions. On y retrouve les mêmes qualités : l‘écriture tonique et la description de toute une société, de nombreux personnages dont les vies se rencontrent, se heurtent.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 01/06/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd