L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 8 juillet 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Love & Money
Jonathan Dee   Les Privilèges
10/18 2012 /  8.10 € - 53.06 ffr. / 355 pages
ISBN : 978-2-264-05571-2
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication française en mars 2011 (Plon)

Traduction d'Elisabeth Peellaert

Imprimer

Les Privilèges est le quatrième roman de Jonathan Dee, auteur américain, et le premier de ses livres à paraître en France (mars 2011 chez Plon, actuellement en poche chez 10/18).

Pennsylvanie, Pittsburgh, mi-septembre. «C’est un couple touché par la grâce» : Adam et Cynthia, 22 ans, beaux, amoureux, ambitieux. Leur mariage ne peut que présager un avenir radieux, à la mesure de ce que souhaitent ces deux jeunes gens tout juste sortis de l’université. Avec des images délicates, traditionnelles, la cérémonie se déroule comme un film, par touches lentes et précises, avec quelques clins d’œil de modernité.

Au fil des ans, la famille se construit, presque en autarcie, effaçant sans douleur ni état d’âme les passés respectifs des deux acteurs, coupant tout lien avec ce qui n’est pas leur couple. Puis, avec les deux enfants nés très vite se forme un îlot, une parenthèse qui constitue, vu de l’extérieur, une belle image riche, lisse et ornée. L’argent vient abondamment récompenser les efforts professionnels d’Adam.

Le déséquilibre entre apparence et réalité touche à l’absurde. Profits illicites, drogue, alcool, mise en danger volontaire, solitude bousculent la société autour d’eux, jusqu'à l’intérieur même de leur monde. Mais malgré tout, du début à la fin, ce roman est traversé par l’amour total et inconditionnel que se portent Adam et Cynthia.

Le texte offre une réflexion sur une société américaine confite de confort, à laquelle tout semble offert. La question se pose de savoir ce que l’on peut faire de ce que l’on a reçu quand on a tout reçu. L’argent protège-t-il de tout ? Lorsque l’on a atteint cet extrême, combien faut-il pour que ce soit trop ?


Anny Lopez
( Mis en ligne le 28/09/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd