L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 28 octobre 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Elegie kenyanne
Stéphane Audeguy   Nous autres
Gallimard - Folio 2011 /  5,70 € - 37.34 ffr. / 260 pages
ISBN : 978-2-07-041675-2
FORMAT : 11cmx18cm
Imprimer

légie kenyanne, portée par une narration singulière, ce ''nous'' non identifié, qui pourrait être les dieux se riant de la comédie humaine - "et nous verserions bien des larmes, si nous avions des yeux'', confie ce ''nous'' plusieurs fois dans le récit. Des dieux ou bien nos morts, ces masses qui nous observent et nous gouvernent ; ou bien leurs morts, ceux du Kenya, héros de ce roman. Peuple des morts rejoint par un certain Michel, français ayant fui la France pour cette terre qu'il investit en missionnaire, amoureux de cette terre, acclimaté à ses beautés et ses drames. Lié à une paléontologue tout aussi idéaliste que lui, Françoise, il lutte pour le Kenya, contre le Kenya.

Kenya des steppes, des bidonvilles, des villages et leurs superstitions, des colons et leurs idées tracées droites comme les routes et chemins de fer balafrant cette terre, des misères, injustices, crimes et sacrifices, des expatriés et leurs intérêts, et le Kenya d'un homme, Pierre, photographe venu cherche le corps de son père Michel, trouvé nu, suicidé, dans l'attente que les crocs des prédateurs lui fassent une sépulture. Pierre et ce ''nous'' racontent le Kenya, au long de courts chapitres, 95 en tout, deux pages chacun souvent, et une plume lapidaire et poétique, phrases courtes à la simplicité feinte, un sens de la formule percutant ("La mère de Pierre se dit sans façons ; elle est en fait sans égards''), des idées, du style.

Un nouveau sanglot de l'homme blanc, suivant une musique singulière, belle et grise. Stéphane Audeguy fait partie de ces auteurs français aussi talentueux que sous-estimés, dans l'ombre des faiseurs d'audience souvent moins bien dotés, hélas. A préserver donc.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 15/06/2011 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd