L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 3 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Bitume et maternité…
Catherine Cusset   New York journal d'un cycle
Gallimard - Folio 2011 /  5.10 € - 33.41 ffr. / 117 pages
ISBN : 978-2-07-044387-1
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en mars 2009 (Mercure de France)
Imprimer

New York, 2001… Les tours jumelles sont encore debout, mais elles se fondent dans un décor urbain que Catherine Cusset arpente en vélo, reine du macadam : de l’art de circuler en petite reine dans Big Apple… Tandis qu’«à Paris, en vélo, on dépasse les autos», à NY, on essaie de se frayer un passage entre les bus, les taxis et les piétons.

Est-ce que cela fait un roman, une nouvelle ? Sans doute pas, mais l’enjeu n’est pas là, le vélo est juste une jolie métaphore pour désigner autre chose, la vie qui va, les soucis de couple, le désir d’enfant et ses aléas, les difficultés d’être mère et de s’insérer dans une vie à deux. Catherine fait du vélo, Catherine photographie les vélos des autres (plutôt les épaves de vélo), son amoureux, sa city, Catherine se raconte, pleure et espère… Journal d’un cycle est conçu comme un joli jeu de mot : à la fois un journal de vélo et d’un cycle sentimental qui doit se conclure sur une naissance… Mais l’univers n’est pas aussi simple…

Catherine Cusset (La Haine de la famille, Confessions d’une radine, Un brillant avenir…) est un auteur trop rare : peut-être est-ce le risque avec ces écrivains qui tirent leur inspiration de leur vécu ? Le fait est qu’avec ce journal, les fans de la reine Catherine trouveront (un peu) de quoi étancher leur appétit de lecture. On retrouve en effet ce style sobre, non pas le style «blanc» de Simenon, mais quelque chose d’étrange, mélange de dépouillement dans la forme et de profondeur dans le fond. Car Catherine Cusset se révèle, se dévoile, se campe en personnage familier, nous livre de l’intime, mais d’une manière détachée, presque distanciée… Pas d’artifice dans ce journal, mais plutôt une sensibilité particulière à la réalité, comme une manière de la tenir un peu à distance.

Bref, le charme opère, on chemine de concert sur l’asphalte en rêvant d’amour et de bébé… en attendant plus !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 21/10/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Confessions d'une radine
       de Catherine Cusset
  • Un brillant avenir
       de Catherine Cusset
  • Amours transversales
       de Catherine Cusset
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd