L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 5 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

De surprise en surprise
Maria Semple   Bernadette a disparu
10/18 - Domaine étranger 2014 /  8,80 € - 57.64 ffr. / 432 pages
ISBN : 978-2-264-06044-0
FORMAT : 11,0 cm × 17,6 cm

Première publication française en janvier 2013 (Plon - Feux Croisés)

Carine Chichereau (Traducteur)

Imprimer

Gros coup de cœur de cette rentrée littéraire de janvier, Bernadette a disparu de Maria Semple est un cocktail explosif d'humour, d'originalité et d'ingéniosité narrative.

Architecte géniale, Bernadette a laissé tomber une carrière qui s'annonçait brillante à Los Angeles pour aller vivre à Seattle avec son mari Elgin. Une décision prise suite à un échec particulièrement violent. Vingt ans plus tard, elle ne s'en est malheureusement toujours pas remise et se complaît dans un auto-apitoiement destructeur. Elgin est devenu une star chez Microsoft et gagne suffisamment d'argent pour que Bernadette n'ait pas à envisager de reprendre la moindre activité rémunérée. Plus de vie professionnelle et aucune vie sociale vu que Bernadette déteste en bloc Seattle et ses habitants. Asociale donc et de plus agoraphobe, Bernadette s'en remet à son assistante virtuelle indienne, Manjula Kapoor, pour les détails matériels qu'elle n'a pas envie de régler. Efficace et compréhensive, Manjula devient peu à peu une sorte de confidente en qui Bernadette a totalement confiance. Mais la seule véritable amie de Bernadette se nomme Bee, sa fille de quinze ans, une adolescente brillante et très mûre pour son âge.

Lorsque Bee demande à ses parents un voyage familial en Antarctique en récompense d'un bulletin trimestriel particulièrement élogieux, Bernadette accepte par amour une perspective qui pourtant la terrorise. La veille du départ, elle disparaît et les recherches aboutissent rapidement à la conclusion de sa mort ce que Bee refuse d'admettre. Un mystérieux colis rempli de documents divers, qu'on lui a envoyé sans adresse d'expéditeur, va permettre à la jeune fille de reconstituer le gigantesque puzzle qui lui donnera raison.

Le roman mêle donc un récit à la première personne, mené par Bee, aux documents dans lesquels elle se plonge pour retrouver la trace de Bernadette – des fax, des e-mails, des lettres, un rapport médical, un article d'une revue d'architecture, pour n'en citer que quelques-uns. Chaque document fournit bien sûr un élément nouveau qui vient enrichir et faire rebondir une intrigue palpitante qui ne livre d'ailleurs sa clé que dans les dernières pages.

Sorte de polar épistolaire du troisième type, Bernadette a disparu fourmille en plus de descriptions, de réflexions et d'épisodes hilarants. Scénariste pour la télévision américaine sur des séries très connues (Arrested Development, Mad About You, Ellen...) avant de se tourner vers le roman, Maria Semple possède vraiment une imagination débridée et le sens de la réplique qui fait mouche.

Mieux vaut prévoir sa journée ou sa nuit car une fois commencé Bernadette ne se lâche plus !


Florence Bee
( Mis en ligne le 07/04/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd