L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 5 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

La voix des échecs
Yôko Ogawa   Le Petit joueur d'échecs
Actes Sud - Babel 2015 /  8.70 € - 56.99 ffr. / 329 pages
ISBN : 978-2-330-05327-7
FORMAT : 11.0 cm × 17.5 cm

Première publication française en mars 2013 (Actes Sud - Lettres Japonaises)

Martin Vergne (Traducteur)

Imprimer

D'une écriture délicate qui clapote sur l'imagination du lecteur, Yôko Ogawa nous emmène dans l'univers d’un petit garçon né avec les lèvres fermées. Il passe ses journées avec ses deux amies imaginaires, Indira, une éléphante qui est devenue trop grande pour descendre de la terrasse d’un magasin, et Mira, une jeune fille autrefois emmurée dans l’immeuble où le garçon habite avec ses grands-parents et son petit frère.

Un jour, il trouve un homme noyé dans la piscine de son école ; en remontant ses traces, il découvre un homme énorme qui habite dans un autobus immobile, avec pour passions les desserts et les échecs. L’homme, accompagné de son chat dénommé Pion, lui transmet l’art de ce jeu ; il projette le garçon dans l’océan profond que constitue un échiquier. Ainsi se passent à présent ses journées dans l’autobus, une ambiance composée de l’odeur des sucreries, du claquement des pièces sur l'échiquier et de la voix patiente du maître qui répète : “ne te précipite pas, mon garçon”.

Notre jeune héros trouvera une façon originale de jouer aux échecs ; sous la table, sans voir son opposant, sans voir l’échiquier, guidé seulement par le son des pièces. Avec le mystérieux ''Club des Fonds des Mers'', il perfectionne le contrôle d’un poupée qui devient une partie de son identité, lui qu'on appelle à présent “Little Alkhine, le poète sous la table”. Avec ce club, il rencontre Mira la sensible avec sa colombe blanche éternellement posée sur l'épaule, une version incarnant la Mira de ses esprits, et qui transcrit les parties d'échecs d'une écriture délicate et éthérée.

Même après des années passées sous la table, son corps reste celui d’un garçon de onze ans ; il l'a décidé : “grandir, c’est un drame”. Mais le vaste océan des échecs va l'opposer à des joueurs à la fois doués, violents et troubles. Chaque partie l'aide à percevoir le jeu dans sa totalité et la complexité de la nature humaine. De l’autobus au fond d'une piscine, jusqu’à l’étude, une retraite pour vieux joueurs, le petit joueur d’échecs suit un voyage à la fois physique et spirituel par lequel il découvre son rôle dans le monde, un rôle que lui seul peut jouer.

Yôko Ogawa, d'une écriture parfois expressive, parfois poétique, crée un monde fait de solitude mais de camaraderie, et de communication silencieuse par la voix des échecs, un monde de douces ondulations et de vents inattendus qui nous aident à explorer cette mer sise entre les carrés noir et blanc d’un échiquier...


Maria Ichizawa
( Mis en ligne le 20/11/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Marche de Mina
       de Yôko Ogawa
  • Hôtel Iris
       de Yôko Ogawa
  • Entretien avec Yôko Ogawa
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd