L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 10 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

L’âpreté du monde
Tracy Chevalier   La Dernière fugitive
Gallimard - Folio 2015 /  8 € - 52.4 ffr. / 400 pages
ISBN :  978-2-07-045564-5
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication française en octobre 2013 (Quai Voltaire)

Anouk Neuhoff (Traducteur)

Imprimer

Après nous avoir enchantés avec plusieurs romans (La Jeune fille à la perle - 2000 ou Prodigieuses créatures - 2010), Tracy Chevalier nous revenait il y a deux ans avec un nouvel opus tout aussi fabuleux et riche, La Dernière fugitive (aujourd'hui en format poche chez Folio).

Une jeune femme quaker, Honor Bright, quitte son Dorset natal et traverse l’Atlantique en compagnie de sa sœur Grâce, promise à un fermier anglais de l’Ohio fraichement émigré. Malheureusement, Grâce meurt de la fièvre jaune en arrivant en Amérique...

Les quakers sont très rigoureux dans leur religion faite de silence, portent des vêtements dépouillés de toute fantaisie et ne boivent pas d’alcool : «une fois libéré on se retire en soi-même et on plonge dans une profonde quiétude. On éprouve alors une sensation de paix et de puissante communion avec ce que nous appelons l’Esprit intérieur ou la Lumière intérieure»... Après l'enterrement, Honor se retrouve seule au monde et rejoint la famille quaker qui devait accueillir sa sœur. Elle fait alors la connaissance d’un chasseur d’esclaves brutal et sans scrupules, mais qui ne lui est pas indifférent. Effrayée par ce qu'une telle relation impliquerait, elle choisit d'épouser un jeune fermier quaker amoureux et compréhensif, un homme dominé par sa mère, femme à la morale plus que rigide.

L’Amérique de 1850 reconnaît encore l’esclavage et Honor découvre «le chemin de fer clandestin» qui traverse l’Ohio, un réseau de routes secrètes en direction du Canada. Sa morale la pousse à devenir passeur ; elle aide contre l’avis de sa famille les esclaves fugitifs qui risquent d’être pris par le chasseur et remis à leurs propriétaires. L'Ohio est cette terre de passage, du Sud au Nord pour les esclaves, d’Est en Ouest pour les nouveaux colons...

Rester au milieu de cette communauté étroite d’esprit et respecter la loi contre les fugitifs ? Les idéaux de Honor sont différents. Profondément croyante, aimant prier dans le silence des réunions du cultes et passionnée par la broderie de quilts, Honor peut-elle s’adapter à cette Amérique si lointaine et différente ? Elle essaie d’appliquer son idéal de justice au nouveau monde mais le fossé est grand entre la civilisation moderne de ce pays neuf et la tradition anglaise. Les villes américaines sont construites en toute hâte et peuvent être détruites aussi rapidement par un incendie ou les caprices du climat. Le peuple nouveau est libéré des entraves de la vieille Europe, une modernité sauvage faisant penser aux peintures de la «Hudson River School», à Thomas Moran par exemple.

Un magnifique portrait de femme. Une fois de plus Tracy Chevalier nous dépeint précisément une époque, une société, et en son cœur un personnage fort et romanesque, qui respectera son idéal jusqu’au bout, qui ne baissera pas la tête devant l’âpreté du monde.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 13/03/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Jeune fille à la perle
       de Tracy Chevalier
  • La Dame à la licorne
       de Tracy Chevalier
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd