L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 28 mai 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Curtil sera-t-il là pour Noël ?
Claudie Gallay   Une part de ciel
Actes Sud - Babel 2014 /  9.90 € - 64.85 ffr. / 569 pages
ISBN : 978-2-330-03724-6
FORMAT : 11,0 cm × 17,5 cm

Première publication française en août 2013 (Actes Sud)
Imprimer

Trois semaines avant Noël, une femme solitaire descend dans une gare perdue dans les montagnes. Par la fenêtre du train, le front plaqué à la vitre, elle revoit tout : les grillages, les niches, les chiens, le bungalow de Gaby sa sœur, la boutique à Sam, les boîtes aux lettres sur leurs piquets, le garage avec les deux pompes et le bar de Francky…

Carole regagne sa vallée natale : «Je suis née ici, d’un ventre et de ce lieu. Une naissance par le siège et sans pousser un cri. Ma mère a enterré mon cordon de vie dans la forêt. Elle m’a condamnée à ça, imiter ce que je sais faire, revenir toujours au même lieu et le fuir dès que je le retrouve». Animée d'une sorte d’instinct primordial, elle revient là, poussée aussi par la promesse du retour du père, Curtil, annoncé par une boule de verre envoyée par la poste, une boule comme celles de son enfance. Elle revient pour l'attendre. Elle s’installe dans un gîte loué à Francky, et s'adonne à une traduction de la vie de l’artiste Christo. La neige tombe. Les jours passent. Curtil sera-t-il là pour Noël ?...

Dans l'intervalle de cette attente, enfermée dans ce lieu isolé, Carole retrouve son frère et sa sœur. L’attente leur permet de renouer un lien familial perdu depuis longtemps, depuis un accident, depuis l'incendie... Un incendie dont ils n’ont jamais parlé, qui détruisit leur maison d’enfance et les poumons de Gaby, nourrissant chez Carole un sentiment de culpabilité tel qu’elle est partie, convaincue que c’est à cause d’elle que Gaby souffre. Peu à peu, ils arrivent à en parler, à s’entendre, à se comprendre. Et Curtil ? Ils ne l’attendent plus...

Il est étonnant, ce roman. Il se déroule très lentement, frisant l'ennui. Les jours semblent se répéter, ils tournent sur eux-mêmes comme le poisson rouge dans l’aquarium rond, comme les gestes quotidiens de Carole, Carole qui prend la même photo de la même serveuse sur le balcon chaque matin. A la lecture, on craint de se perdre dans ce quotidien. Mais, petit à petit, on avance. On arrive à les connaître intimement, ces gens – Carole, Gaby, Philippe, le vieux Sam, Francky, la Baronne et ses chiens, et les autres – et leur petit univers.

Finalement, tout est question d'amour dans ce roman, de l'amour comme épreuve.


Mari Berg Henie
( Mis en ligne le 15/12/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Entretien avec Claudie Gallay
  • Les Déferlantes
       de Claudie Gallay
  • L'Amour est une île
       de Claudie Gallay
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd