L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 9 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Une femme dans la Révolution
Olivier Dutaillis   La Pensionnaire du bourreau
Le Livre de Poche 2016 /  7,90 € - 51.75 ffr. / 474 pages
ISBN : 978-2-253-08709-0
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication en janvier 2014 (Albin Michel)
Imprimer

Quel bonheur de réviser ou de découvrir la Révolution Française grâce à Oliver Dutaillis qui publie son cinquième roman, La Pensionnaire du bourreau. La narratrice, Manon, écrit ses mémoires en onze cahiers longtemps après les événements et nous fait un récit précis de tous les faits historiques survenus entre avril 1789 et la mort de Robespierre. «Il y a plus de trente ans que la Révolution est terminée». Elle écrit pour son fils, fruit de ses amours avec un esclave en fuite de Saint Domingue, qui obtiendra son certificat de civisme.

Rien ne destinait Manon à devenir une héroïne de la Révolution. A 19 ans, elle quitte sa Vendée natale et la ferme familiale, victime des moeurs dissolues du seigneur, pour s'enfuir à Paris dans l'espoir d'une vie meilleure. Propulsée dans le tourbillon des événements de 1789, elle devient serveuse au Café Français dans le quartier du Palais Royal, et modèle pour le peintre David qui aura par ailleurs un rôle politique avant d'immortaliser la mort de Marat et le sacre de Joséphine. Mais nous allons trop loin ! Elle prend pension chez le célèbre Sanson, bourreau de Paris de son état, qui loue des chambres pour arrondir ses fins de mois, car sous Louis XVI les mises à mort et les tortures sont rares alors que le docteur Guillotin est en train d'inventer sa machine infernale. La rencontre avec Benjamin, vendéen lui aussi et député aux Etats Généraux, contribue à sa prise de conscience politique : «J'avais dix-neuf ans quand je suis montée à Paris. On était à la veille de la Révolution française. Et si quelqu'un était persuadé que l'ordre ancien ne changerait jamais c'était bien moi. J'étais convaincue que tout se jouait dès la naissance et que si l'on n'était pas né du bon côté de la barrière, ce qui était mon cas, il n'y avait aucun espoir d'amélioration».

Quelque peu naïve au début, Manon s'affirmera au fil des événements, prenant part à la lutte en créant avec Benjamin La Gazette de Manon sur le modèle de L'Ami du peuple de Marat. Elle deviendra une pionnière du journalisme. Nous lisons ce qu'engendre la Révolution pour le peuple, la prise de la Bastille, la guillotine, les mises à mort de Camille Desmoulins et de Mirabeau, mais aussi la première abolition de l'esclavage, les actions de Danton, Robespierre...

Du droit au divorce à la guerre civile, nous assistons à une vaste fresque originale et ambitieuse qui emporte jusqu'à la dernière page. Elle nous invite à revisiter ces quelques années où les fondements de la société actuelle seront mis en place avec une redistribution inégale des droits entre les hommes et les femmes pendant que la violence embrase le pays. Olivier Dutaillis s'est efforcé de concilier la reconstitution historique et la liberté d'exploration romanesque. Il réussit à nous passionner dès le début grâce à ce point de vue féminin sur l'histoire, avec le regard de Manon, mais surtout par son écriture originale. Les chapitres s'enchaînent à un rythme soutenu qui ne faillit jamais, chacun apportant son lot de faits historiques. L'auteur fait de Manon, qui n'a que 23 ans en 1794, un personnage attachant qui nous transporte dans ces années sombres sans se défaire de sa jeunesse.

«Je voudrais apporter ma modeste lueur sur les hommes immenses que j'ai eu la chance d'approcher par la coulisse avant qu'ils soient emportés dans les tourbillons contradictoires des l'Histoire».


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 11/01/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd