L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 9 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

''Ici, on pose sa croupe. Point à la ligne !''
Fiston Mwanza Mujila   Tram 83
Le Livre de Poche 2016 /  7,30 € - 47.82 ffr. / 261 pages
ISBN : 978-2-253-04530-4
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Alain Mabanckou (Préfacier)

Première publication française en août 2014 (Métailié)

Imprimer

Lucien arrive de l’Arrière-pays et débarque au Tram 83 sur la devanture duquel se trouve un panneau : «Déconseillé aux pauvres, minables, incirconcis, historiens, archéologues, lâches, psychologues, radins, imbéciles, insolvables et vous autres qui avez la guigne d’avoir moins de quatorze ans, sans oublier les élus de la douzième maison, les creuseurs désargentés, les étudiants sadiques, les politiciens de la Deuxième République, les historiens, les donneurs de leçon, les mouchards…».

Il y croise Requiem qui «depuis qu’il avait tourné le dos au marxisme (…) traitait de communistes du dimanche et d’idéologues de bidonville tous ceux qui le privaient de sa liberté de pensé et d’agir». L’homme exulte ; il mène mille trafics, magouille, provoque, profite de l’absence de règles dans un pays «par terre [où] tout est à reconstruire».

Dans cette ville, Lucien est pauvrement armé de son stylo avec lequel il ambitionne d’écrire un «théâtre-conte». Il étonne : «tu ne fumes pas, tu ne baises pas, tu ne bouffes pas de chien, tu ne descends pas au Polygone, tu ne livres pas de la marchandise, tu fuis les filles, tu ne prends pas de liqueur, je me demande ce que tu fais dans la vie».

À l’image du lieu qu’il décrit, ce premier roman surprend. L’écriture est vive ; elle prend des accents céliniens pour mieux décrire une société dont le chaos emportera un lecteur étourdi par la poésie de Fiston Mwanza Mujila. On rit, avec les clients du Tram 83 : absurde et grotesque, la scène du Tram 83 met en scène un monde dont on ne sait pas s’il se délite ou se construit maladroitement. Les débordements qui animent ce roman donnent forme à une histoire dans laquelle est ridiculisée le général-despote qui n’hésite pas à fermer les mines du pays «chaque fois qu’il [a] des pannes d’érection».

On se plaît alors à attendre impatiemment le deuxième roman de Fiston Mwanza Mujila, qui parvient à enchanter ses lecteurs dans la description drôle et enthousiasmante d’un monde dionysiaque.


Grégory Premon
( Mis en ligne le 23/05/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd