L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 18 février 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Rendre drôle la noirceur
Geneviève Brisac   Dans les yeux des autres
Seuil - Points 2015 /  7.30 € - 47.82 ffr. / 276 pages
ISBN : 978-2-7578-5337-5
FORMAT : 11,2 cm × 18,0 cm

Première publication en août 2014 (L'Olivier)
Imprimer

Pour qui aime le sarcasme, la satire, l’ironie, de façon voilée, dilués dans une «étude de mœurs» bien sous tous rapports, ce livre sera une jubilation. Point n’est besoin de raconter l’histoire : il n’y en a pas. Tout au plus pouvons-nous camper les personnages. Deux sœurs jumelles se déchirant l’amour de leur mère originale et flamboyante, l’une écrivaine dépassée, l’autre médecin des pauvres. Toutes deux amateurs de révolutions, de préférences sud-américaines. Toutes deux essayant d’avoir une relation suivie avec un homme, qu’il soit révolutionnaire pur et dur ou rêveur d’une société pluriethnique.

Geneviève Brisac raconte leurs existences, leurs choix, leurs errements, leurs interrogations multiples et complexes. L’ensemble pourrait être sinistre, parce que rien n’est vraiment positif, mais l’art de la conteuse pour «tailler des costumes» est remarquable, qu'il s'agisse de la difficulté de vieillir, de l’inconséquence de l’engagement politique, des blessures de l’enfance ou du mal-être humain, toujours avec légèreté et un humour féroce ; on pense parfois aux Tontons flingueurs.

Cette écriture si particulière, qui rend drôle la noirceur, se double d’une mise en scène de cinéma, avec des plans mélangés, des flashbacks, des anticipations, ce qui rend le début de la lecture un peu ardu, le temps d’entrer dans ce «film». Après, on se laisse porter par la description négative mais à la fois juste et comique de tous ces gens plus ou moins déchirés, et l'on espère aussi pour l’auteure qu’elle jette sur elle-même et ses proches un regard autre...


Dany Venayre
( Mis en ligne le 30/10/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd