L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 8 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

De la simplicité des choses
Patrick Rambaud   Le Maître
Le Livre de Poche 2016 /  7.10 € - 46.51 ffr. / 211 pages
ISBN : 978-2-253-09874-4
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication en janvier 2015 (Grasset)
Imprimer

A l’heure où le défunt Steve Jobs, considéré comme un oracle et un prophète technologique, est entré dans une apothéose médiatique, on se demande qui aurait l’idée incongrue d’évoquer une philosophie du dénuement, de la décroissance, du refus de la frénésie et du consommable ? Patrick Rambaud, qu’on a connu plus militaire (La Bataille) ou plus politique (Chroniques du règne de Nicolas Ier), s’engage dans une voie de la sagesse, fondée sur l’absence, absence d’envie, de besoins voire de pensée : revenir au seul bonheur contemplatif. Comment prôner de telles idées dans un monde globalisé, connecté ? En attaquant à la marge, à coup de pastiche, en exposant la philosophie d’un penseur chinois dont la vie – narrée sur le modèle des lettrés chinois – figure une philosophie en soi, une ontologie.

L’histoire débute il y a 25 siècles, dans une Chine partagée entre divers royaumes : Tchouang est un bébé singulier, puis un enfant étonnant, discret, réfléchi et observateur. Plongé assez jeune dans la réalité, du fait d’un coup d’Etat, il découvre le monde des élites et du pouvoir, en passant par les cuisines, puis en revenant, après quelques péripéties, à la table du maître. Entre-temps, il aura aussi découvert celui des lettrés et de la culture, puis celui des artisans, des paysans, des bandits, des vagabonds, des princes, etc. Et l’amour, dont on ne se guérit pas sans un peu de vin.

Tchouang est un sage qui passe, qui erre, se réjouissant d’une vie la plus autarcique possible. Sur le modèle des récits philosophiques traditionnels, Patrick Rambaud retrace sa vie, éclairée par des anecdotes, des contes, des réflexions, des sentences qui dessinent, progressivement, une philosophie du retrait, de la lenteur, de la simplicité. Le ton est parfois enjoué, parfois drôle, parfois spirituel… Un pastiche gentiment caustique, en forme de pied de nez à notre société : une lecture sympathique.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 30/03/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier
       de Patrick Rambaud
  • L'Absent
       de Patrick Rambaud
  • Tombeau de Nicolas Ier et avènement de Francois IV
       de Patrick Rambaud
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd