L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 23 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Mal de mère
Mitsuyo Kakuta   La Cigale du huitième jour
Actes Sud - Babel 2021 /  8,70 € - 56.99 ffr. / 352 pages
FORMAT : 11,0 cm × 17,5 cm

Première publication française en avril 2015 (Actes Sud - Lettres japonaises )

Isabelle Sakaï (Traducteur)

Imprimer

La relation mère-enfant est au centre de ce beau roman japonais dont le titre illustre une métaphore : «Tu m'as raconté l'histoire de la Cigale qui ne pouvait pas mourir. Tu m'as dit que la cigale qui meurt le huitième jour est plus triste que celle qui meurt le septième jour. (...) La cigale du huitième jour va peut-être découvrir des choses que les autres n'ont pas vues».

Kiwako, jeune femme seule, enlève le bébé de son amant marié. Elle se l'approprie pendant trois ans, l'appelle Kaoru ; leur vie est une fuite à travers l'archipel japonais pour échapper à la police. Elle masque son identité et celle de l'enfant sous de multiples pseudonymes. Sa vie est riche de rencontres ; elle rejoindra même une secte pour femmes, très secrète, à l'abri d'éventuelles recherches. Malgré le danger de leur situation, leur existence est brodée d'amour et de tendresse. C'est la première partie du roman, constituée du journal de Kiwako.

La deuxième partie est racontée par une narratrice qui n'est autre que l'enfant Kaoru-Erina devenue adulte : tout bascule dans la mesure où l'interprétation des événements passés va se mesurer au présent. Qui est coupable, qui est victime, quelles furent les motivations de sa fausse mère et quelles sont ses propres relations avec ses vrais parents ?... Quel est l'ampleur du traumatisme provoqué par cet enlèvement ? La jeune fille est perdue, car il lui est difficile de jauger l'importance de l'impact de «l'affaire» sur elle-même et sa famille.

Ce roman suit les codes du road-movie, dépaysant, empreint de sérénité malgré le thème abordé. Le lecteur est traversé par toutes les émotions à la lecture de ce récit qui aborde tant de thèmes ayant rapport à la société japonaise, au couple, à la condition féminine, au regard que chacun porte sur sa vie et sur celle des autres. Un voyage aussi dans les odeurs, les moeurs et les paysages du Japon... et la puissance de l'amour maternel. A lire absolument.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 07/05/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd