L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 8 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Qui suis-je ?
Antoine Rault   La Danse des vivants
Le Livre de Poche 2018 /  8,20 € - 53.71 ffr. / 550 pages
ISBN : 978-2-253-90653-7
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication en août 2016 (Albin Michel)
Imprimer

. «Past is never dead. Not even past» (Requiem for a nun, William Faulkner)

Choqué par un obus, un jeune homme se réveille dans un hôpital militaire le 15 juillet 1918. Il est indemne mais amnésique et se rend compte en reprenant ses esprits qu'il est érudit, n'a rien perdu de ses facultés intellectuelles et qu'il parle aussi bien le français que l'allemand.

Il intrigue les médecins qui l'envoient dans une station neurologique du Jura dirigée par le professeur Gustave Roussy, «futur père de la cancérologie en France». Roussy, en vue de stimuler sa mémoire défaillante, lui fait subir des séances de «faradisation», autrement dit la torture des électrochocs. En vain. Mais son cas intéresse au plus haut point les Services secrets français qui imaginent l'utiliser comme espion au service de la France et de l'envoyer en Allemagne. Les négociations entre les vainqueurs, Clemenceau, Lloyd George, Orlando et Wilson, qui préparent la rédaction du Traité de Versailles, sont houleuses, la méfiance de la France envers l'Allemagne est intransigeante. Les conditions du Traité, notamment la démilitarisation de l'Allemagne, seront très vite ressenties comme une humiliation par ceux qui n'acceptent pas d'avoir perdu la guerre, alors que sous la République de Weimar s'instaurent et s'opposent nationalisme exacerbé et revanchard, tentation d'une alliance avec les bolchéviques et affairisme bancaire.

Ce jeune lieutenant prénommé Albert à l'hôpital, s'avère être Charles, le fils illégitime du banquier alsacien Alfred Hirscheim, fruit des amours de sa femme Faustine avec un officier allemand, Otto von Hecke. Pour les Services secrets français, deuxième aubaine : Charles, français et allemand, pourra endosser d'autant plus facilement sa nouvelle identité : celle d'un soldat allemand mort au combat, Gustav Lerner.

Antoine Rault déploie son roman tel une grande fresque historique, mêlant habilement personnages réels et personnages fictifs, mettant en scène un héros candide, devenu l'un des rouages de l'Histoire et le jouet de sombres manipulations politiques. Ce récit d'espionnage nous entraîne sur un rythme soutenu, dans les années 1918-1919 où se joue l'avenir de l'Europe. Mais La Danse des vivants est aussi un questionnement sur les valeurs et les choix d'une vie et sur le bien fondé des guerres.

Charles a fait preuve de courage sur les champs de bataille... français comme allemands, y a vu tomber des camarades ; sa quête de soi nous interroge sur l'importance (ou pas) de notions telles que le patriotisme et l'engagement envers une nation. De quoi l'homme est-il fait ? Des actions qu'il engage ? Des souvenirs qui le construisent ? Malgré la souffrance et la solitude de ne pouvoir se (re)connaître, serions-nous plus libres de vivre sans mémoire donc sans préjugés ?...

La décision de Charles à la fin du roman reste énigmatique et laisse battantes les portes de sa recherche d'identité.


Sylvie Koneski
( Mis en ligne le 23/07/2018 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Tsunami sur l'Elysée
       de Dominique Ambiel , Antoine Rault
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd