L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 18 novembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Exodes intérieurs
Nicole Krauss   Forêt obscure
Seuil - Points 2019 /  7,40 € - 48.47 ffr. / 330 pages
ISBN : 978-2-7578-7563-6
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication française en août 2018 (L'Olivier)

Paule Guivarch (Traducteur)

Imprimer

Avec une admirable maestria, Nicole Krauss déroule, parallèles, les itinéraires de deux êtres en chute libre, dans une distorsion captivante des espaces et des temps. Et Israël.

Deux Américains, New-yorkais, Juifs, célèbres, chacun à sa façon et chacun prisonnier au carrefour de sa vie. Nicole (serait-il trop facile de voir en la narratrice un double de l'auteure ?...) est un écrivain approchant la quarantaine ; elle est hantée par... disons, l'irréalité des choses réelles, et inversement. Dans le confort d'une vie tout américaine, elle souffre de deux maux, la synesthésie et l'ubiquité, absente ou trop présente, ici et ailleurs, voyageuse de mondes parallèles et ultra-familiers. Elle pense alors à la théorie des multivers. Autant de symptômes de la maladie de l'écrivain, créateur sis dans ce vortex fabuleux mêlant les temps et les espaces. Rien de fantastique pour autant, il n'est pas question ici de merveilleux ni de science fiction, juste de ce décalage saisissant provoqué par la familiarité des choses et la prégnance des souvenirs.

C'est parce qu'un lieu du passé la rappelle puissamment qu'elle quitte New-York pour Tel-Aviv et l'hôtel Hilton, monstre de béton posé sur la plage. Epstein passe par le même hôtel. Brillant avocat new-yorkais, richissime résident de la 5ème avenue, avec collections d'art et habits griffés, il affronte les mêmes doutes, hanté par le passé, anxieux dans le présent (son divorce fait écho aux soucis de couple de Nicole) ; il est appelé, lui aussi, vers Israël et l'hôtel balnéaire. A 68 ans, l'hybris est tombée et tous ces biens amassés, la fortune et la renommée, à présent lui pèsent. Au soir de sa vie, Epstein revient à la source, se débarrasse du luxe, un minimalisme qui le rappelle aussi à sa judéité.

Car le cœur de Fôret obscure est là : interroger l'identité juive en regardant sans ciller le kaléidoscope la laissant deviner, entre New-York et la Palestine, Tel-Aviv où les missiles anti-aériens font fleurir sur l'azur méditerranéen des fleurs étranges, où un homme saute du haut d'un hôtel de luxe, où David régna et Kafka mourut jardinier, où les arbres, qui autrefois tenaient la pluie, ont disparu. Nicole est approchée par un mystérieux professeur de littérature qui souhaite l'impliquer dans l'exhumation des écrits inédits de Kafka, conservés par une descendante de Max Brod, ici, à Tel-Aviv. Epstein cherche à dépenser son argent, entre une forêt d'arbres persistants et la production d'une épopée retraçant la vie du roi David... dont il serait le descendant.

Les deux personnages ne se croisent pas. Le roman alterne les chapitres retraçant l'avancée de chacun dans cette ''forêt obscure''. La construction romanesque est impeccable, tout comme la traduction de Paule Guivarch, un style précis, analytique, remarquablement retranscrit. Philip Roth a adoubé Nicole Krauss. Un gage d'immense qualité, confirmée à la lecture du récit de ces deux exodes intimes.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 11/10/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd