L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 30 mars 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Vivante !
Maggie O'Farrell   I am, I am, I am
10/18 - Domaine étranger 2020 /  7,50 € - 49.13 ffr. / 288 pages
ISBN : 978-2-264-07543-7
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication française en mars 2019 (Belfond)

Sarah Tardy (Traducteur)

Imprimer

Britannique - née en 1972 en Irlande, elle a vécu au pays de Galles et en Ecosse -, Maggie O’Farrell a été journaliste littéraire avant de devenir romancière. I am, I am, I am est le huitième de ses romans que publie Belfond.

S’adressant plutôt à un grand public, I am, I am, I am rassemble dix-sept courts textes (dont certains ont été publiés dans des journaux), écrits entre 1980 et aujourd’hui, sur des instants difficiles - ou des temps de vie - traversés avec succès, en Angleterre ou ailleurs dans le vaste monde car l’auteure a beaucoup voyagé.

Ses textes sont autant de minuscules récits de combats victorieux remportés - ou pas - contre l’adversité, la maladie, la violence. Chacun peut se lire de façon indépendante ; le tout constitue un portrait mosaïque de l’auteure, animée d’une force vitale à toute épreuve, et douée du sens de l’humour. On pourrait la surnommer Miss Catastrophe, compte tenu du nombre de maladies, accidents et autres qu’elle a dû affronter.

Les titres des chapitres prennent le nom des différentes parties du corps : le cou, les intestins, le crâne, etc. Malade résiliente, elle est aussi une mère courage qui fait face au handicap de sa fille née avec un eczéma invalidant. Un livre tonique, porté par l’optimisme de l’auteure qui a frôlé la mort enfant et sait mesurer la valeur de la vie : «Je me considère comme bénie, vernie d’avoir échappé au sort que les médecins me prédisaient. Des trèfles à quatre feuilles me sont tombés dessus par milliers, je devais avoir des pattes de lapin plein les poches, je devais avoir des lingots d’or au pied des arcs-en-ciel. Qu’aurais-je pu demander de plus à la vie si ce n’est que d’avoir été épargnée ?».


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 06/03/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd