L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 25 mai 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Quand l'Europe parlait français
Marc Fumaroli   Quand l'Europe parlait français
Le Livre de Poche 2003 /  7.50 € - 49.13 ffr. / 630 pages
ISBN : 2253154180
Imprimer

Dès la préface - qui s'attache à présenter sans lourdeur ce XVIIIe siècle justement appelé "des Lumières" -, on entre dans ce livre comme dans une salle de musée où seraient exposés, selon une organisation chronologique, vingt-six portraits en pied des figures les plus représentatives de l'élite politico-culturelle européenne qui contribuèrent au rayonnement de l'art de vivre parisien entre la fin du règne de Louis XIV et la Terreur révolutionnaire.

On découvre, grâce à d'abondants extraits, la prose délicate d'Horace Walpole, de Gustave III de Suède ou les lettres didactiques de lord Chesterfield. Voltaire, Rousseau etd'Alembert, omniprésents, ne semblent pourtant être là qu'en "personnalités invitées" : le propos de Marc Fumaroli est en effet de montrer l'éclat de la culture française à travers l'usage que les étrangers lettrés faisaient du français écrit et parlé. Véhiculé essentiellement par les besoins d'une diplomatie qui s'exerce autant - sinon plus - dans les salons que dans le secret des cours, le français se parle et s'écrit parce que l'art de vivre "à la française", mélange d'érudition et de frivolité, de gravité et de légèreté, est unanimement apprécié.

D'un abord quelque peu disparate, Quand l'Europe parlait français est né de ce qui ne devait être, au départ, qu'une simple anthologie de textes écrits en français par des étrangers, distillée par bribes dans la revue Commentaires. Ces textes furent bientôt précédés d'une rapide présentation, puis accompagnés d'un court portrait de leur auteur, qui finit par tourner à la notice biographique. C'est ainsi que l'ouvrage de Marc Fumaroli a "poussé de lui-même et a trouvé seul, de son propre mouvement, sa forme et sa fin", comme l'explique l'auteur. Par-delà les singularités de portraits individuels nourris de traits savoureux, c'est toute la toile de fond des enjeux politiques et culturels qui est tissée au gré de ces vingt-six chapitres au cours desquels lettrés et virtuoses se croisent et se séparent, se parlent puis s'écrivent. Ce livre a des parfums de boudoir et de perruques poudrées, tout bruissant du crissement de la soie et des confidences murmurées, d'autant que l'on retrouve dans l'écriture de Marc Fumaroli un peu de cette alacrité qui faisait pétiller épîtres et conversations entre gens d'esprit.

Tandis que s'égrènent anecdotes et généalogies des monarchies européennes se dessine le portrait d'une élite qui, à la fois frivole et profondément attachée aux beaux-arts, a donné au XVIIIe siècle européen ce cachet particulier. On déplorera néanmoins qu'au terme de ce livre attachant et instructif, l'auteur ait omis d'adjoindre une bibliographie mentionnant les éditions disponibles des oeuvres citées et une sélection d'ouvrages consacrés au XVIIIe siècle.


Isabelle Roche
( Mis en ligne le 10/03/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd