L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 25 août 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Du rocambolesque au fatal : l'affaire du collier
Pierre Combescot   Les Diamants de la guillotine
Pocket 2005 /  7 € - 45.85 ffr. / 396 pages
ISBN : 2-266-14454-5
FORMAT : 11x18 cm

Première publication : août 2003 (Robert Laffont).
Imprimer

Comment une affaire d’escroquerie, d’un montant certes faramineux mais d’un caractère, il faut le dire, toutefois anecdotique, a-t-elle pu prendre des proportions si démesurées, qui rendent le scandale, jugé en plus avec équité par le Parlement de Paris, encore brûlant pendant la Révolution, soit presque dix ans après sa divulgation ?

C’est tout l’intérêt de l’affaire, donc du récit de Pierre Combescot, qui revient longuement sur sa genèse, sa révélation et ses conséquences fatales. Car finalement, principal de ses enseignements, le scandale ne sert que d’exutoire à un peuple las et déjà détaché de ses souverains.

Les pages de ces Diamants de la Guillotine s’ouvrent sur les tractations qui ont présidé au mariage du Dauphin, petit-fils de Louis XV, futur Louis XVI, et de l’Archiduchesse Marie-Antoinette : union inédite entre les Habsbourgs et les Bourbons, couronnement d’un revirement diplomatique que l’on doit au ministre Choiseul, créature « pompadourienne », revirement qui fait violence à une constante, ancienne, de la diplomatie française : l’abaissement de la Maison d’Autriche. Autant dire que parmi un peuple bercé de ce combat pluriséculaire, l’alliance passe mal. Le malentendu est ainsi déjà apparent en toile de fond. L’attitude de la Dauphine au fil des années ne contribuera en rien, loin s’en faut, à apaiser ce désamour entre le petit peuple parisien et la future reine de France.

Si le nom de Marie-Antoinette sert de prétexte à l'intrigue, à l’heure où le scandale éclate, à l’Assomption 1785, elle n’y est pourtant en rien. L’affaire autour de ce collier mythique et somptuaire n’est que le produit de la rencontre improbable entre une aventurière mythomane, la comtesse Jeanne de la Motte-Valois, dont la famille est issue des amours illégitimes d’Henri II, et du prince Louis de Rohan, ambassadeur avant de devenir cardinal puis Grand Aumônier de France. C’est dire que les premiers rôles de l’affaire ne manquent pas de consistance ! Autour d’eux, gravitent ces personnages du Paris louche du XVIIIème siècle finissant : femmes de petite vertu, aristocrates philosophes, aventuriers titrés, abbés intrigants, sans compter l’indispensable touche italienne, sans laquelle l’intrigue ne serait pas parfaite : le (faux) comte de Cagliostro, mage et escroc de haut vol !

Inutile d’en dire plus : il faut se plonger sans hésitation dans le livre de Pierre Combescot, récit historique de qualité, lequel excelle dans la description des cabales et des coteries de ce petit monde, tour à tour versaillais ou parisien. Certes, et ici dans le droit fil du Marie-Antoinette de Stefan Zweig, le portrait du couple royal (une reine insouciante disciple de Sappho et un roi benêt adepte, lui, de serrurerie) est sans nuances et tombe ipso facto dans l’inepte. Mais l’ensemble est cependant trop bien enlevé pour se priver de cette cavalcade tonitruante dans ces années 1780, dont Talleyrand disait que, qui n’y avait pas vécu, n'avait pas connu le plaisir de vivre !


Gauthier Descambres
( Mis en ligne le 15/09/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd