L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 27 février 2021
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Une histoire qui aurait pu être un roman
Nuala O'Faolain   L'Histoire de Chicago May
10/18 - Domaine étranger 2008 /  8,60 € - 56.33 ffr.
ISBN : 978-2-264-04607-9
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Première publication française en août 2006 (Sabine Wespieser éditeur).
Imprimer

Chicago May, de son vrai nom May Duignan, était une irlandaise pauvre qui, en 1890, quitta son pays et émigra aux États-Unis. Rien que de très banal en somme. Ce qui est moins banal c’est que May Duignan a laissé derrière elle des mémoires : Chicago May. Son histoire. Un document humain par «la reine des criminelles». À partir de ce «document humain», un historien de son comté natal de l’ouest de l’Irlande écrivit une biographie de May. Voilà les deux sources principales du roman de Nuala o’Faolain.

Mais est-ce un roman ? La couverture l’annonce, mais le récit ne le confirme guère. Irlandaise, l’auteur cherche à suivre les traces d’une autre Irlandaise à travers les étapes d’une vie à la fois ordinaire et hors du commun. Elle décrit les lieux où elle vécut, les atmosphères dans lesquelles elle évolua, les personnages dont elle croisa le destin. Des photos illustrent ce parcours et certaines de ses rencontres. À chaque étape, elle imagine ce que May a pu penser et ressentir. Elle compare le récit de May à ce que l’on sait par ailleurs des épisodes auxquels elle fut mêlée. C’est donc davantage une biographie dans laquelle les questions font au moins jeu égal avec les réponses, ou avec les connaissances, une enquête, par moment une quête, qu’un roman.

Pourtant, la vie de May ressemble bien à un roman. Bien sûr, ce fut une vie ordinaire dans ses grandes lignes. Immigrée irlandaise aux Etats-Unis (après être partie nuitamment avec les économies de la famille), elle vécut dans les bas-fonds des grandes métropoles : Chicago, où elle gagna son surnom, et New York. On est en plein Gangs of New York de Herbert Asbury (adapté en 2002 par Martin Scorcese). C’était de véritables jungles de violence et de misère, gangrenées par la corruption, où, pour survivre, May dut se prostituer, comme nombre de femmes dans sa situation. Elle mourut à Philadelphie en 1929, l’année du Krach de Wall street comme le rappelle Nuala o’Faolain. Mais entre-temps, que de choses hors du commun ont donné du relief à ce parcours ordinaire ! Au gré des mariages et des aventures, May connut les derniers moments du Far West, où elle croisa les frères Dalton. A Chicago, elle n’était pas une simple prostituée, mais aussi une voleuse très habille qui plumait ses clients. À partir de là, elle ne quitta complètement aucun de ces deux univers, ce qui lui permet de s’autoproclamer «reine des criminelles». Il y eu ensuite l’Égypte, l’Amérique du Sud, Londres, Paris et le casse de l’American Express, dix ans de prison en Angleterre, puis retour au États-Unis. Bref, une vie bien remplie à défaut d’être bien enviable.

Le travail de Nuala o’Faolain est extrêmement documenté. C’est une véritable plongée dans l’envers du rêve américain, au moment où le pays entrait dans la modernité. On a là une idée des souffrances dont cet essor s’est payé. Nuala o’Faolain s’est visiblement sentie très proche de Chicago May, tout en parvenant difficilement à comprendre intimement ce qu’elle vécut. Mais le récit lasse très vite. Les mêmes questions reviennent sans cesse. Les personnages ne parviennent à être ni attachants, ni mêmes intéressants. Peut-être l’approche de Nuala o’Faolain est-elle trop personnelle pour être facilement partagée ?


Antoine Picardat
( Mis en ligne le 05/06/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • On s'est déjà vu quelque part ?
       de Nuala O'Faolain
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd