L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Romance tragique
Russell Banks   La Réserve
Actes Sud - Babel 2009 /  8,50 € - 55.68 ffr. / 377 pages
ISBN : 978-2-7427-8558-2
FORMAT : 11cm x 17,6cm

Première publication française en mars 2008 (Actes Sud).

Traduction de Pierre Furlan.

Imprimer

A croire que Russel Banks en avait marre des banlieues pourries, des gueules cassées, des junkies paumés ; La réserve est loin de son univers habituel. Il s’invite dans la haute société new-yorkaise si fière et arrogante. Nous sommes en 1936, la famille Cole donne une réception dans leur maison au bord du lac des Adirondacks. Tout y est parfait, la maîtresse de maison a revêtu sa plus belle tenue, le temps est nécessairement doux et les invités, joyeux. Mais sous ses dehors si lisses, les Cole cachent une faille, leur fille Vanessa, une intrigante. A à peine trente ans, elle compte déjà deux mariages et deux divorces, les journaux se régalent d’ailleurs de ses déboires, où se conjuguent alcool et drogue.

Et voilà que le pauvre Jordan Groves, peintre de son état, tombe sous le charme de cette vamp. Ne faisons pas de mystères : bien évidemment, c’est le début des ennuis pour lui et, bien évidemment, cette passion sera tragique. Russel Banks ne nous épargne aucun poncif, nous faisant de longs préambules sur leur irrémédiable attirance sous le clair de lune. Entre deux babillages, nous découvrons avec horreur que la belle n’est pas très claire, pour ne pas dire complètement folle, avec des secrets lourds plein la besace.

Mais qu’est devenu l’auteur d’Affliction ou de De beaux lendemains, pourquoi s’est-il perdu dans une histoire si convenue ? Rien dans ce roman ne ressemble à Russel Banks. La Réserve ne manque pas de surprendre par son manque de relief, par ses lourdeurs et son manque d’imagination… Russel Banks se contente de remplir les pages, et peu importe les facilités affligeantes, les situations ridicules qui prêtent à sourire, et même ses lecteurs les plus fidèles. Un Russel Banks fatigué, à oublier au plus vite.


Catherine Martinez-Scherrer
( Mis en ligne le 26/10/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • American Darling
       de Russell Banks
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd