L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 25 août 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Secrets de famille
Javier Marías   Un coeur si blanc
Gallimard - Folio 2008 /  7.90 € - 51.75 ffr. / 392 pages
ISBN : 978-2-07-034489-5
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Traduction de Anne-Marie Geninet et Alain Keruzoré.
Imprimer

Javier Marias fait partie des auteurs reconnus dans l’Espagne de l’après franquisme. Fils d’un philosophe (Julian Marias) opposant au régime du général Franco, il est né en 1951. Il a largement contribué au renouveau de la littérature espagnole. Le public français l’a surtout découvert à l’occasion de la parution de Demain dans la bataille pense à moi qui avait obtenu le prix Femina en 1996 (Rivages). Gallimard l’a accueilli pour sa trilogie Ton visage demain. Il vit à Madrid et exerce aussi une activité de traducteur de textes anglo-saxons.

Un coeur si blanc est une histoire subtile, comme Javier Marias les affectionne, de secrets imbriqués et de situations dupliquées. Le coeur si blanc est celui de l’héroïne dont le suicide spectaculaire ouvre le roman. Cœur trop blanc, trop pur pour affronter le monde… Javier Marias a une prédilection assumée pour les beaux titres ; celui ci vient d’une citation de Shakespeare : «My hands are of your colour ; but I shame to wear a heart so white» (Macbeth).

Deux générations : Ranz, le père, et le narrateur, Juan, le fils qui vient d’épouser l’intelligente et sensible Luisa, traductrice, qui saura démêler les liens complexes tissés par le passé et les secrets soigneusement entretenus. Deux générations, et plusieurs lieux : l’Espagne, Cuba, le nouveau monde et l’ancien. Des femmes, nombreuses, qui évoluent, avec leurs personnalités, leurs silences, leurs secrets, énigmatiques de façon absolue et définitive pour les hommes qui les observent, les aiment ou les haïssent, éventuellement simultanément.

Une histoire fascinante, racontée à la première personne par Juan. On peut peut-être souligner une sophistication un peu excessive, une jubilation de la mise en abîme. La réédition en poche de ce roman paru en 1992 est cependant l’occasion de découvrir un grand romancier contemporain et de souligner la vitalité de la littérature espagnole.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 08/07/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd