L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 15 août 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Jeune fille au vert
Yôko Ogawa   La Marche de Mina
Actes Sud - Lettres japonaises 2011 /  8.50 € - 55.68 ffr. / 315 pages
ISBN : 978-2-7427-9525-3
FORMAT : 11,1cm x 17,7cm

Première publication française en janvier 2008 (Actes Sud - Lettres Japonaises)

Traduction de Rose-Marie Makino-Fayolle.

Imprimer

Tomoko, âgée de 12 ans, vit avec sa maman à Okayama. Depuis que son père a été terrassé par une maladie, le quotidien est difficile. Sa mère doit travailler doublement. Cette dernière a réussi à intégrer une formation à Tokyo durant une année. La jeune Tomoko est alors confiée à des membres de sa famille, vivant à deux heures de train, sur les hauteurs de la ville d’Ashiya.

Cette année scolaire est, pour la jeune adolescente, à la fois la découverte d’un univers différent et un voyage initiatique au cours duquel elle va puiser d’innombrables informations et des repères essentiels qui marqueront son existence d’adulte. En effet, la narratrice du roman n’est autre que Tomoko, 30 ans plus tard. Elle expose ses souvenirs avec tendresse, douceur, mélancolie, en conservant ce regard naïf, vif et spontané, spécifique à l’enfance.

La magie de l’émerveillement s’invite dès son arrivée à la gare d’Ashiya où son oncle, élégant, souriant et étonnamment beau, l’attend, patiemment adossé à sa voiture de luxe. En entrant dans la maison familiale, l’excitation est à son comble tant le regard de Tomoko est assailli par l’espace richement meublé et surtout par les multiples détails européens de la maison. Dans ce mélange de cultures résident les premières fascinations ressenties par Tomoko. La lointaine Allemagne, à travers le métissage de son oncle et de grand-mère Rosa (mère de l’oncle) qui a quitté sa terre natale il y a des décennies, sert d'introduction à des mondes totalement mystérieux. Il y a aussi Pochiko, l’hippopotame nain, qui réside dans le vaste jardin, ramené du Liberia 30 ans plutôt. Et ce mystérieux cousin, dont l’ombre plane dès qu’il envoie une lettre en provenance de la Suisse où il étudie.

En dehors de ces considérations géographiques, Tomoko est intriguée par les comportements de chacune des personnes vivant sous le toit de cette grande demeure d’Ashiya. Dans ce microcosme original, feutré, chacun a développé une place apparemment immuable. Madame Yoneda, femme à tout faire, semble être celle qui régente et veille au bien être de tous. La complicité entre elle et grand-mère Rosa est comparable à celle de deux sœurs jumelles. La tante qui s’enferme dans le fumoir et boit du whisky tout en lisant sans cesse ne semble être perturbée par aucun évènement extérieur. L’oncle qui s’absente durant des semaines sans que personne ne s’en inquiète. Des personnages comme les pièces d'un jeu d’échecs, dont les stratégies se déploient devant le regard intrigué et surpris de Tomoko qui analyse tout ce qu’elle voit et entend. Mina, sa cousine, d'un an sa cadette, est celle avec laquelle elle partage des moments de grande intensité. De santé fragile, la peau habillant mal des os bien frêles, Mina est d’une incroyable maturité. Elle lit la littérature étrangère et écrit des histoires à l’intérieur de boites d’allumettes...

Yoko Ogawa, grande romancière japonaise, offre un excellent roman, à la plume sensorielle, sensitive et intimiste. L’allégresse et la fluidité qui se dégagent sont accentuées par sa capacité à frôler les tensions sans en faire des évidences ; les personnages, leurs interactions, leur originalité sont abordés avec chaleur et déférence.

Un réel plaisir de lecture.


Frédéric Bargeon
( Mis en ligne le 23/02/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Hôtel Iris
       de Yôko Ogawa
  • Amours en marge
       de Yôko Ogawa
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd