L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 6 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Bertie, Pat, Domenica et les autres…
Alexander McCall Smith   Edimbourg express - Les Chroniques d'Edimbourg - Tome 2
10/18 - Domaine étranger 2009 /  7 € - 45.85 ffr. / 432 pages
ISBN : 978-2-264-04965-0
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Première publication française en juin 2008 (10/18 - Les Exceptionnels).

Traduction d'Elizabeth Kern.

Imprimer

Alexander McCall Smith (qui est par ailleurs l’auteur des romans policier dont Mma Ramotswe est l’héroïne, édités chez 10/18) tient depuis quelques années une chronique dans The Scotsman ; renouant avec le genre du feuilleton, il y décrit la vie quotidienne des habitants d’un immeuble d’Edimbourg, au 44 Scotland Street ; le premier volume avait connu un franc succès, et l'on retrouve avec plaisir les personnages dans cette suite allègre en format poche, alors que vient de sortir le volume trois.

Domenica, anthropologue, continue à observer de façon scientifique ses contemporains, sans leur ménager ses commentaires ; la jeune Pat a trouvé un équilibre comme vendeuse dans la galerie d’art de Matthew, héritier oisif ; celui-ci s’inquiète de la vie sentimentale de son père. Big Lou dévore toujours la bibliothèque laissée par les propriétaires précédents du café qu’elle a repris ; Bruce le beau jeune homme narcissique, et Irène, maman «à temps plein» de Bertie, l’enfant surdoué, qui compense son inactivité par les projets qu’elle élabore pour son fils, sont toujours insupportables, de façon réjouissante pour le lecteur à défaut de l’être pour leur entourage. Bertie grandit et cherche à échapper au carcan que font peser sur lui sa mère envahissante aidée du psychiatre, le docteur Fairbairn. L’une de ses premières manifestations d’indépendance consiste à délaisser l’italien élégant au profit du rugueux écossais, à la grande horreur d’Irène !

On retrouve tous les ingrédients de la chronique : histoire courte, humour corrosif, personnages typés. Par rapport au premier tome, des personnages ont pris de la densité, en particulier le père de Bertie ; on devine les rebondissements qu’apportera le tome suivant sur les destins des uns et des autres… Le lecteur français apprend qu’il y a un monde entre Glasgow et Edimbourg et découvre la sociologie écossaise, pour apprendre sans surprise que les bobos sont les mêmes partout…

Bref une lecture distrayante, so scottish !, qui ne révolutionnera pas la littérature mais sera parfaite en cette période de pré-vacances….


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 05/06/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • 44 Scotland Street
       de Alexander McCall Smith
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd