L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 19 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

L'âne décapité
Claire Castillon   Dessous, c'est l'enfer
Le Livre de Poche 2010 /  6 € - 39.3 ffr. / 217 pages
ISBN : 978-2-253-12802-1
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en août 2008 (Fayard)
Imprimer

La narratrice n’a vraiment pas eu de chance de tomber sur une telle famille. Eh oui, elle est marquée du sceau de la malédiction se transmettant de mère en fille. Non qu’elles soient affublées d’une tâche rédhibitoire ou d’une maladie mortelle ; bien pire que cela, elles doivent supporter leur vie durant un individu du genre masculin très mal choisi ; un individu qui les ennuie, les assaille de milliers de questions, les envahit de ses manies particulièrement repoussantes. Quelle gageure, quelle infamie ! Ils dorment dans leur couche, osent leur donner des petits noms ridicules et elles souffrent en silence, ces braves dames, rêvant secrètement d'un improbable prince charmant.

Comme sa mère et sa grand-mère donc, elle a dégoté son mâle, qu’elle prénomme l’âne. Son signalement ressemble à celui de son père, un type franchement pas futé, qui a le malheur de souffrir d’une sudation excessive, embaumant leur nid d’amour ; sans parler de son rire de hyène, à percer les tympans. Non, elle n’en peut plus de cette mascarade et elle l’écrit quotidiennement. Elle le tue par les mots, le martyrise par des phrases coupées au couteau. Mais, alors qu'elle est anéantie et soumise à son destin, elle rencontre l’homme à la pomme d’Adam, incroyablement beau, brillant et prévenant. Hélas, ayant pris conscience que son malheur lui permet d’écrire, peut-elle renoncer à sa seule source d’inspiration?...

Peut-on écrire sans souffrance, l’enfer se cache-t-il derrière chaque syllabe? A en croire Claire Castillon, l’écrivain est un être à part, un être malheureux qui noircit les pages pour panser ses peines. Elle a voulu que son livre soit léger et enlevé, mais il ne reste hélas qu’une impression de cacophonie. Grotesque ou risible, Dessous, c’est l’enfer devient rapidement source d’ennui...


Catherine Martinez-Scherrer
( Mis en ligne le 03/02/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Insecte
       de Claire Castillon
  • On n'empêche pas un petit coeur d'aimer
       de Claire Castillon
  • La Reine Claude
       de Claire Castillon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd