L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 5 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Fac Me
Antoine Sénanque   L'Ami de jeunesse
Le Livre de Poche 2010 /  6.50 € - 42.58 ffr. / 280 pages
ISBN : 978-2-253-12768-0
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en septembre 2008 (Grasset)
Imprimer

Antoine de Saint-Bernard, psychiatre qui, à quarante-huit ans, vient de s'inscrire en licence d'Histoire à la Sorbonne, s'est découvert un point commun avec le latin : comme les verbes déponents, il est un homme passif en action, qui attend sans bouger que les événements tombent sur sa vie monotone pour la bouleverser.

Que peut donc espérer un homme que la vie semble avoir comblé ? C'est vrai, à bien y réfléchir, il a déjà tout : une femme exceptionnelle qu'il n'a jamais cessé d'aimer ; deux jumeaux de dix ans pour lesquels il assume «l'option culture» du «partage des tâches» en les amenant régulièrement au musée, au théâtre et au cinéma ; un cabinet de psychiatrie tenu par une secrétaire acariâtre sur laquelle, en véritable paratonnerre, tous les malheurs qu'il pouvait craindre pour lui-même s'abattent inexorablement ; un meilleur ami de trente ans, Félix, gaffeur, fourbe et menteur certes, mais enfin véritablement fidèle. Pourtant à l'orée de la cinquantaine, la crise guette ; elle prend la double forme intellectuelle et sentimentale d'un retour à l'université, où il va troquer les sciences contre les lettres, et d'un retour de flammes, en la personne d'une séduisante professeur d'histoire moderne qui va réveiller la sensualité qui hibernait en lui depuis trop longtemps.

Rien de bien original à première vue dans le sujet que Sénanque a choisi de traiter dans son troisième roman : la littérature regorge de ces personnages gagnés par le démon de midi à l'apparition des premiers cheveux blancs. Rarement ils n'auront été cependant dépeints avec autant d'humour que dans ce livre où Sénanque, à la manière d'un Woody Allen diplômé en médecine, interroge tout en la raillant la dépression moderne. Son écriture contraste avec celle de ses deux premiers livres – un récit, Blouse, et un roman, La Grande Garde – où il partait de son expérience de neurologue pour décrire l'univers sombre et souvent glauque de l'hôpital; comme s'il avait voulu relever le défi de passer du roman noir à un récit où l'humour jaillit toutes les trois phrases. Il y a du Jean-Paul Dubois dans cette manière de camper des personnages qui pratiquent l'autodérision avec tendresse souvent, avec cruauté parfois : «Tu sais pourquoi t'as choisi médecine ? Pour courir contre des malades. Parce que tu as besoin que les autres partent avec un handicap».

Si l'avalanche de bons mots qui perlent le roman peut par moments fatiguer, force est de constater que le style prend, et que l'intrigue, aussi légère soit-elle, nous accroche jusqu'aux dernières pages du livre. Et le bon moment qu'on vient de passer à sa lecture se révèle une réelle drogue à accoutumance : on attend déjà avec curiosité, sinon avec impatience, la sortie de son prochain opus.


Natacha Milkoff
( Mis en ligne le 21/06/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd