L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 24 octobre 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Essais & documents  
 

Des Rubicons à franchir
Patrick Rambaud   Quatrième chronique du règne de Nicolas Ier
Le Livre de Poche 2012 /  6 € - 39.3 ffr. / 159 pages
ISBN : 978-2-253-16215-5
FORMAT : 11cmx18cm

Première publication en janvier 2011 (Grasset)
Imprimer

Le règne de Nicolas Ier – croqué à la plume assassine - continue : avec cette quatrième chronique, Patrick Rambaud, toujours en verve, s’attaque à la période 2009/2010, fertile en affaires de cours… Le procès Villepin et l’affaire Clearstream, la question de l’EPAD et les difficultés de Nicolas Ier à instituer une dynastie ; en dépit des efforts d’une partie de la cour, les «affaires» qui touchent quelques argentiers (Henri Proglio et surtout l’affaire Woerth-Bettencourt, et les soucis du «si honnête» Mr Woerth), les personnalités, aux discours douteux, qui émergent (les Douillet, Besson, Morano, Lefebvre…), et plus généralement, les soucis du second semestre 2009, que ponctuent la défaite aux élections régionales.

Rude temps pour le royaume. Et c’est sans compter ces mémorialistes, qui font le récit, pourtant enthousiaste, de la geste royale, évoquant de-ci de-là les petits travers du couple monarchique sur l’air de la rumeur, narrant par le menu les vilenies de l’affaire Bettencourt. Un résumé savoureux de l’actualité politique, sur le mode de l’ironie bien chambrée.

Quatrième chronique donc… Patrick Rambaud s’installe dans son rôle de mémorialiste, et fait dans le court et incisif. Le ton est plus âpre, parfois moins caustique : est-ce la lassitude de Saint-Simon ou l’agacement face à certaines personnalités ? De fait, le texte, amusant, vire parfois au réquisitoire… avec quelques belles citations il est vrai (Douillet, modèle de beaufitude un brin homophobe, bien loin de l’image du sportif sympathique façonné naguère, ou encore Raoult, qui confond devoir de réserve et liberté d’expression, sans compter le prince lui-même, et les fameux «crocs de boucher» bien malséants) et autant de rappels de faits peu glorieux.

Le ton est plus rude en tous les cas, moins riant et plus narquois. Un quatrième tome à la hauteur des précédents. A suivre (le cinquième volume vient tout juste de sortir chez Grasset)…


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 20/01/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Troisième chronique du règne de Nicolas Ier
       de Patrick Rambaud
  • Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier
       de Patrick Rambaud
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd