L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 29 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Essais & documents  
 

... Contre tous
Raymond Domenech   Tout seul - Souvenirs
Seuil - Points 2013 /  7.20 € - 47.16 ffr. / 331 pages
ISBN : 978-2-7578-3515-9
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm
Imprimer

Je me casse! Je n'ai plus rien à foutre de cette bande de débiles..." (Raymond Domenech, Juin 2010)

Il est parfois déplacé de raconter au public ses tracas professionnels quant on voit la dureté de certaines professions qui, elles, demeurent dans l'anonymat pour l'éternité. Mais être sélectionneur de l'équipe de France n'est pas un métier comme un autre, qui ne concerne que quelques personnes par siècle. D'où l'importance peut-être d'en faire part à la curiosité des lecteurs. Et ils ne seront pas déçus ici...

Tout commençait tellement bien. Juillet 2004, Raymond Domenech (né en 1952) apprend deux grandes nouvelles le même jour. La naissance de sa fille (Victoire) et sa nomination au poste de sélectionneur national de l'équipe de France de football (défaite !). Victoires et défaites vont en effet marquer son épopée peu commune bien que prévisible. De 2004 à 2010, le sélectionneur va connaître le meilleur (une coupe du monde 2006 assez grandiose) comme le pire (coupe d'Europe 2008 et insurrection de 2010). Six ans d'aventures, d'excitation, de joie mais aussi de déception, d'angoisse, de tristesse puis de folie. Ses ennemis : les médias, les joueurs, la FFT. Pour un sélectionneur qui doit avant tout fédérer, ce genre d'ennemi est implacable. Domenech, l'homme orgueilleux, ambigu et charismatique, qui tranche avec le politiquement correct des mass médias, va en faire les frais et tenter de rétablir la vérité en publiant le récit de sa période de sélectionneur (autant dire de sa descente aux enfers !).

La difficulté principale étant d'allier les anciennes et les nouvelles générations au sein d'une même équipe, Domenech fut d'emblée pris au piège par l'ego démesuré de certains joueurs dont le manque d'éducation et de culture marque une rupture nette avec les anciennes gloires du passé (De Pelé à Zidane en passant par Platini). Les Ribery, Anelka, Henry, Malouda y participèrent grandement, selon les échéances, avec plus ou moins de dégâts. Ces tensions finirent par éclater lors du célèbre épisode du bus où l'équipe de France refusa l’entraînement qui devait préparer au dernier match de poules. Elle occasionna une ultime défaite qui renvoya les Bleus de manière précoce à la maison. Sous prétexte de défendre Anelka qui fut renvoyé par le sélectionneur suite à des insultes proférées à son encontre, elles-mêmes relayées par le quotidien L'Equipe, les joueurs français adoptèrent une attitude infantile et irresponsable, rendant Domenech ahuri par le spectacle pathétique d'une tentative insurrectionnelle d'enfants gâtés. Toutes les difficultés du sélectionneur depuis 6 ans furent concentrés durant cette journée, sorte d'apothéose où la solidarité fut mise au service d'un perturbateur à défaut de celui de la nation.

Mais l'auteur revient également sur toutes les périodes charnières de sa carrière marquée par des hauts (les qualifications pour les grandes compétitions, les matchs contre l'Espagne et le Brésil en 2006) et des bas (les éliminations précoces en coupe d'Europe et la déconfiture de 2010 donc). On regrette le manque de développement sur la tragédie Zidane en finale de coupe du Monde mais à part cela, Domenech dresse une image assez féroce du monde du football professionnel. L'argent délirant et la pression médiatique étant arrivés à un degré de non retour, avec, du coup, une grande médiocrité sportive, tout démontre à quel point les joueurs ont changé et combien les médias influencent la planète. La bêtise de certaines élites, la lâcheté de certains dirigeants, le mensonge quasi permanent des journalistes omniprésents viennent compliquer n'importe quelle décision, déclaration et prise de position. En même temps, le lecteur peut se soulager en voyant qu'à des sphères aussi élevées du sport de haut niveau, les traits communs à chacun d'entre nous (médiocrité intellectuelle, solidarité de façade, appât du gain, narcissisme permanent) perdurent, et l'épisode du bus en Afrique du sud aurait pu se passer dans n'importe quel centre amateur de foot (ou autre cour de récréation) avec des rebelles, des meneurs, des suiveurs, des forts en gueule et des lâches ! La dialectique humaine est malgré tout respectée malgré le fossé sportif et social !

Domenech, homme cultivé et intelligent, dépassé devant la bêtise de certains, a décrit une belle descente aux enfers en remettant les pendules à l'heure. Son livre est un souffle de vérité (soulignons aussi son talent de conteur) dans un monde marqué par des pressions et des tractations inimaginables, le foot étant le sport mondial par excellence. Même Nicolas Sarkosy (qui intervient un petit peu) parait humble en comparaison avec certains joueurs !

Nous attendons maintenant la version des joueurs auxquels Raymond rend hommage... pour certains. A conseiller à tous les fervents d'un sport qui a pris une place excessive dans le monde, et dans notre pays.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 11/07/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Zidane, le roi modeste
       de Jean Philippe
  • Moi, Zlatan Ibrahimovic
       de Zlatan Ibrahimovic , David Lagercrantz
  • Le Football, une peste émotionnelle
       de Jean-Marie Brohm , Marc Perelman
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd