L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 19 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Histoire  
 

Lire Pierre Brossolette
Pierre Brossolette   Résistance (1927-1943)
Odile Jacob - Opus 1998 /  9.92 € - 64.98 ffr. / 224 pages
ISBN : 2-7381-0651-X

Textes rassemblés et commentés par Guillaume Piketty
Imprimer

En rassemblant des articles de presse et des chroniques radiophoniques, Guillaume Piketty, nous offre une belle anthologie commentée des meilleurs textes de Pierre Brossolette. Le choix de l'auteur nous présente un homme méconnu, dont la fin, le suicide en 1944 pour échapper à ses tortionnaires, a occulté la jeunesse.

Immédiatement après avoir quitté l'Ecole normale supérieure, Brossolette fit le choix d'une carrière de journaliste. Rapidement, ce défenseur de la S.D.N., privilégia les analyses de politique étrangère. De 1927 à sa mort, le combat - indique G. Piketty dans une introduction lumineuse - fut le même : celui de la résistance. Pacifiste de formation, briandiste de raison, engagé à la S.F.I.O., il fut un antifasciste déclaré, partisan d'une politique de fermeté à l'égard des régimes totalitaires et un antimunichois convaincu.

La guerre donna une autre dimension à son combat et à ses interventions. Condamné à la clandestinité puis rallié à la France libre, ses textes prirent un autre ton où le souffle l'emporta sur l'argumentation du chroniqueur d'avant-guerre. Le style devint épique pour encourager les Français de métropole et les exilés à l'unité, derrière le général de Gaulle. G. Piketty nous offre en prime de lire une étonnante lettre de remontrance adressée par Brossolette à de Gaulle (1942). L'homme - qualifiant les résistants de "soutiers de la gloire" - avait le génie du trait et maîtrisait l'art de la formule. Plume brillante de la gauche, puis de la France libre, sa fin tragique montre qu'il mettait son écriture au service de l'action.


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 25/07/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd