L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 12 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Histoire  
 

Pour une socio-histoire des migrants
Gérard Noiriel   Immigration, antisémitisme et racisme en France (XIXe-XXe siècle) - Discours publics, humiliations privées
Hachette - Pluriel 2009 /  13,50 € - 88.43 ffr. / 716 pages
ISBN : 978-2-01-279414-6
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Première publication en mars 2007 (Fayard).

L'auteur du compte rendu : Guy Dreux est professeur certifié de Sciences Economiques et Sociales en région parisienne (92). Il est titulaire d'un DEA de sciences politiques sur le retour de l'URSS d'André Gide.

Imprimer

L'ouvrage de Gérard Noiriel paraît dans une actualité double ou ambiguë. Si d'un côté, on peut se réjouir des nombreuses publications sur les sujets du racisme, de l'antisémitisme et des migrations, d'un autre côté, on voit poindre quelques signes d'agacement parfois même une volonté d'en finir avec ce qui est perçu comme une interminable et inutile repentance, quant ce n'est pas une supposée volonté de nuire à la France. Cette ambiguïté actuelle pourrait presque être résumée par deux faits : l'ouverture récente de la Cité nationale d'histoire de l'immigration et la mise en place d'un ministère de l'"immigration et de l'identité nationale".

"Immigration choisie", "intégration" et "discrimination" sont à l'évidence les thèmes majeurs à travers lesquels la question des migrants est abordée aujourd'hui. Encore faut-il, pour pouvoir les comprendre, les replacer dans une déjà longue histoire de l'immigration en France. Gérard Noiriel avait publié il y a près de vingt ans Le Creuset français, ouvrage dans lequel il signalait la capacité de la France, dès le XIXe siècle, à "intégrer ses immigrés". Aujourd'hui, son projet est un peu différent même s'il se nourrit évidemment de près de trente ans de recherche sur ces sujets : «J'ai tenté de rassembler les connaissances dont nous disposons aujourd'hui sur l'histoire de l'immigration, en prenant comme fil conducteur la question de l'"antisémitisme" et du "racisme"».

Mais le souci de l'auteur n'est pas d'exhumer les "bonnes feuilles" (si l'on peut se permettre cette expression), les déclarations les plus violentes, caricaturales ou significatives du discours antisémite et raciste. Il s'agit plus précisément de restituer ces discours et d'en faire l'analyse dans les "expériences vécues" qui en assurent le succès. Ce souci permet de souligner le lien entre les difficultés économiques et sociales du moment et le développement du degré d'acceptation des discours d'exclusion. Dès lors, ceux-ci apparaissent moins comme le résultat d'une "mentalité" particulière que de ces "justifications auxquelles chacun d'entre nous peut avoir recours lorsque les "scènes vulgaires de la vie" nous obligent à défendre notre honneur ou notre dignité".

On aura compris que la force de l'ouvrage de Gérard Noiriel tient à ce qu'il ne se contente pas de "décrypter" le discours raciste ou de le condamner simplement : il l'inscrit dans une double perspective que signale bien le sous-titre de l'ouvrage : "Discours publics, humiliations privées". Mais de la réaction personnelle et privée au discours public il y a un passage décisif qui est de la responsabilité des "professionnels de la parole publique". Eux, ne se contentent pas d'exprimer les "mauvaises pensées" de tout un chacun, de "dire tout haut" ce que beaucoup penseraient tout bas. Ceux là, écrivains, journalistes ou hommes politiques "politisent" ces questions en offrant et élaborant des mots, des liens apparemment logiques qui constituent autant de registres de discours par lesquels s'expriment antisémitisme et racisme.

Dans cette perspective, Gérard Noiriel dévoile une passionnante histoire économique, sociale et politique marquée par des flux et des afflux, des retours et des répétitions, des phases de politisation de ces questions, des innovations aussi. L'actuelle tendance à opposer racisme et antisémitisme, par exemple, est une des réalités les plus caractéristiques de notre temps.

Parce qu'ici et là, les amalgames continuent de fleurir (pour certains, il faut souligner le lien entre immigration et délinquance ; pour d'autres, il faut rapprocher le statut des immigrés étrangers à celui des anciens indigènes), la lecture du livre de Gérard Noiriel permet de replacer dans des perspectives longues ces questions, comme d'en mieux saisir les enjeux politiques.


Guy Dreux
( Mis en ligne le 28/04/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Fils maudits de la République
       de Gérard Noiriel
  • Etat, nation et immigration
       de Gérard Noiriel
  • Gens d'ici venus d'ailleurs
       de Gérard Noiriel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd