L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 10 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Morts mystérieuses dans l’Angleterre des Tudor
C.-J. Sansom   Corruption
Pocket 2013 /  9.10 € - 59.61 ffr. / 928 pages
ISBN : 978-2-266-22770-4
FORMAT : 10,7 cm × 17,7 cm

Première publication française en octobre 2011 (Belfond)

Georges-Michel Sarotte (Traducteur)

Imprimer

Anglais, né en 1952, C.J. Sansom, après avoir exercé plusieurs métiers, écrit avec bonheur des romans policiers historiques ; pour Les Larmes du diable, il a reçu en 2005 le prix Ellis Peters du roman historique. Son héros Matthew Shardlake est un avocat anglais, dans le Londres des années 1540. Ce roman (le 6ème de la série des aventures de Matthew Shardlake) se passe en 1545, sous le règne du vieillissant Henri VIII et de son épouse du moment, Catherine Parr, qui protège Shardlake.

La reine fait appeler Matthew Shardlake pour lui demander de chercher la vérité sur les raisons qui ont conduit à la mort Michael Calfhill, le fils d’une de ses anciennes suivantes. Aidé de Barak, son assistant, Matthew Shardlake va mener une enquête qui l’emmène dans le Hampshire, pour comprendre quelles découvertes ont pu entraîner le suicide - si suicide il y a eu - du jeune homme, précepteur de deux enfants que la cour des tutelles avait confiés à une famille, les Hobbey, après la mort de leurs parents. L’affaire se révèle complexe à élucider, les embûches nombreuses sur le chemin de Matthew Shardlake et de Barak, ainsi que les morts plus ou moins mystérieuses qui accompagnent l’enquête.

C.J. Samsom plonge ses lecteurs dans l’atmosphère d’une Angleterre qui est alors en guerre avec les Français (1544-46) et craint un débarquement des ennemis dans la région de Portsmouth. Toute une partie du roman s’attache à décrire l’immense levée d’hommes pour défendre sur mer les côtes anglaises, la naissance d’une nation maritime. Cette partie historique, bien menée, replonge le lecteur dans un épisode très largement oublié de l’histoire anglaise (et française…). L’enquête policière est pour C.J. Sansom l’occasion de décrire une Angleterre rurale, des hobereaux et des paysans affrontés sur le partage des terres et des biens communaux, une société en proie à de profonds mouvements et réorganisations, dans laquelle s’affirme l’importance de la faveur royale et sa fragilité. On voit aussi le monde de la cour, les différentes institutions, sur fond de querelles religieuses, de vente des biens de l’Église et de corruptions diverses.

Les personnages sont bien campés, les lecteurs familiers de C.J. Sansom connaissent bien Shardlake et Barak, mais ils les voient ici évoluer, mûrir pour Barak, vieillir pour Shardlake, l’avocat bossu qui prend à cœur chacune de ses enquêtes et s’implique personnellement, trop peut-être. Ceci étant, Corruption peut parfaitement se lire sans connaître les autres romans de la série. La famille Hobbey, l’orphelin Hugh et son étrange impassibilité, la «folle» Ellen et le mystère qui entoure sa jeunesse massacrée, mystère que Shardlake parviendra à résoudre (une enquête dans l’enquête).

Un roman bien construit qui tout à la fois est intéressant sur le plan de l’intrigue - des intrigues - et sur le plan historique, car cette période de l’histoire anglaise n’est pas une des plus connues.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 18/10/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd