L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 22 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Vintage et Bio
San- Antonio   En avant la moujik !
Pocket 2014 /  6.20 € - 40.61 ffr. / 248 pages
ISBN : 978-2-266-25027-6
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm
Imprimer

Le meilleur compagnon des bancs de gare, des serviettes ensablées, des couettes confites de farniente, d'un hamac à l'ombre d'un cyprès : San-Antonio !

Pocket à l'immense bonne idée de rééditer les aventures de ce détective belle gueule, grande gueule, et cette gouaille inimitable, survoltée, calembouresque comme on n'oserait plus la dire ou l'écrire, jouant des mots, des expressions, de l'histoire et de l'actualité (depuis devenue histoire), avec, pour le lecteur du 21ème siècle, quelque chose de si suranné et ringard que s'en est rafraîchissant, voire même, lâchons le mot au risque que Frédéric Dard devienne toupie dans sa tombe... ''tendance''. Il n'y a qu'un pas entre le pâté/saucisson que redécouvrent les jeunes – et les moins frais – bobos, et un San-Antonio au chevet, sous lampe design et chinée. Avec Dard, c'est sûr, on lit local, on lit bio, on lit vintage.

Les amoureux de littérature, que la tristesse germanopratine ennuie, feraient bien de se (re)plonger dans cette syntaxe tellement maîtrisée, si sure d'elle, qu'elle se travestit, désossée/recomposée comme un pigeon Malraux, par le génie de cet auteur qui carburait sans doute à quelques substances plus ou moins licites. En littérature comme en art, il faut être classique en diable avant de pouvoir se dire moderne, connaître les codes sur le bout des doigts pour pouvoir mieux et plus légitimement les dynamiter. Et San-Antonio, c'est de la dynamite.

Qui se retrouve ici au bras d'une russe façon poupée gigogne, plus ronde et rosée que sylphide et affriolante... Natacha fait pas envie, mais San-Antonio doit jouer la comédie romantique pour pouvoir ensuite rejoindre le pays des soviets et obtenir du père de sa chérie quelques secrets scientifiques. Il faut donc dire oui à Natacha, voire même convoler, consommer, dans une auberge normande, où rien ne va plus, où tout part en vrille, où plusieurs organisations obscures viennent composer un millefeuille d'intrigues abracadabrantes, et avion jusqu'en Russie (mais est-ce bien la Sibérie qui souffle si blanc ?...) où rien ne va plus non plus.

Heureusement, Natacha est aussi repoussante qu'Anastasia, son accompagnatrice et traductrice, est affolante, espionne à la botte de Moscou certes, mais d'une forme acrobatique et d'une libido dont San-Antonio fera volontiers les frais, au risque de retourner la chambre nuptiale où Natacha, sédatée gravement, roupille, et les antiquités napoléoniennes valsent, forçant l'admiration de la propriétaire des lieux...

De la littérature qui fait rire, franchement, de ses rires solitaires qui vous surprennent sur le siège d'un métro ou d'un bus, sur une serviette de bain, un hamac, une couette. Une valeur sure pour un séjour en vacances. Toujours mieux à prendre qu'un Marc Lévy, un Musso, Pancoll, Gavalda ou Werber.

Vintage et bio, on vous dit !


Thomas Roman
( Mis en ligne le 16/07/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd