L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 19 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Polar en Arizona
Kirk Mitchell   La Morsure du lézard
Seuil - Points policier 2006 /  7.80 € - 51.09 ffr. / 473 pages
ISBN : 2-7578-0136-8
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Traduction de Daniel Lemoine.
Imprimer

Né en 1950, ouvrier dans les mines de tungstène dans sa jeunesse, Kirk Mitchell est venu au roman policier après une carrière de policier fédéral détaché aux réserves indiennes. Jusqu’ici le «polar indien» était un genre réservé à Tony Hillerman qui en a assuré la fortune. Kirk Mitchell prend la relève avec des recettes voisines : jouer de l’exotisme indien, décrire une civilisation fortement menacée et l’adaptation des Indiens à la modernité, la pauvreté des réserves, l’alcoolisme et les trafics en tout genre, mais aussi les issues possibles.

A la différence de Tony Hillerman, ses héros appartiennent à diverses nations indiennes : John Tallsat est navajo. Les deux personnages centraux sont : Anna Turnipseed, indienne modoc et Emmett Parker, comanche ; l’un et l’autre sont policiers : Anna appartient au FBI et Parker au Bureau des Affaires indiennes. A la suite d’une affaire précédente, Anna, victime de violences, reste traumatisée et demeure en arrêt de travail. Emmett cherche à la remettre dans le circuit, et l’occasion lui en donnée par un meurtre commis dans la réserve navajo à l’encontre d’un policier indien et de son épouse retrouvés brûlés dans leur voiture, leurs chaussures à l’envers, et un trou percé dans la vitre pour que les mauvais esprits s’échappent. L’histoire se révèle complexe et le lecteur suit un tueur psychopathe, dressé pour tuer et qui rêve d’une réincarnation en lézard perlé.

On retrouve les mythes de la nation indienne, le souci de refonder l’harmonie par les cérémonies rituelles lorsque celle-ci a été rompue. Le lecteur suit les policiers et leur traque en Arizona et jusqu’au sud. Passent une jolie herpétologiste, une secte mormon, des adolescents perdus, une prostituée indienne, un blanc qui se veut indien, dans un paysage désertique où flambent les hogans. Toute une société pauvre, marginalisée, sans grand espoir dans l’avenir. Les policiers indiens s’efforcent de faire respecter la loi sans trahir leurs origines. Comme chez Hillerman, se pose aussi la question de l’équilibre à trouver entre tradition et modernité, de la conservation de l’identité.

Kirk Mitchell construit bien son récit et tient son lecteur en haleine. Il entremêle les histoires et campe avec efficacité une ambiance. On pourrait lui reprocher de dériver à un moment vers le fantastique et de laisser le lecteur sur sa faim quant aux modes d’action du tueur mu par une voix intérieure. Ceci dit, le suspense fonctionne, la lecture est plaisante, et sans renouveler Tony Hillerman, l'auteur le poursuit agréablement.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 29/11/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Femme qui tombe du ciel
       de Kirk Mitchell
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd